En wagon (Gilkin)

List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir En wagon.
La NuitLibrairie Fischbacher (Collection des poètes français de l’étranger) (p. 116).
◄  La Lyre
Évocation  ►




EN WAGON



Un triste enfant se meurt de voir
Du coin du wagon qui l’exile,
Fuir, fuir l’inexorable file
Des paysages dans le soir.

Site élu d’un poignant vouloir.
Palpite un Éden qui rutile…
Passé ! Mon extase inutile
Sombre dans l’ombre sans espoir.

Quel crime pourrait, quel courage,
Arrêter le brutal voyage
Qui nous voue aux forts inconnus,

Quand l’heure décevante abdique
Les chers paradis entrevus
Par l’étroit carreau tantalique ?