Drames de la vie réelle/Chapitre X

J. A. Chenevert (p. 27-31).

X

ASSEMBLÉE PUBLIQUE À ST-HYACINTHE EN FAVEUR DES INONDÉS.

Dimanche dernier, à l’issue des vêpres, les citoyens de cette localité se réunissaient à l’Hôtel de Ville pour prendre des mesures pour venir au secours des malheureuses victimes de l’inondation. Un grand nombre de personnes assistaient à cette assemblée, parmi lesquelles nous avons remarqué le Révd. M. Raymond, supérieur du séminaire, le Rév. M. Moreau, prêtre de l’évêché, le Rév. M. DeLacroix, curé de cette paroisse, et les citoyens les plus influents de cette ville.

M. le Dr Malhiot, maire-suppléant, fut appelé à présider l’assemblée, et Jos. Nault, Eur., N. P., à agir comme secrétaire.

M. Malhiot expliqua le but de l’assemblée et rappela en peu de mots les malheurs que nous avons à déplorer dans certaines paroisses de chaque côté du fleuve, par suite de l’inondation, et les obligations où nous sommes de contribuer autant qu’il est en notre pouvoir au soulagement des malheureux inondés, surtout des habitants de la paroisse de Sorel qui appartiennent au même diocèse que nous.

M. le Grand-Vicaire Raymond ayant été invité à adresser la parole à l’assemblée, il le fît à peu près en ces termes : « Je ne crois pas que dans une circonstance semblable, il y ait besoin de considérations développées pour faire atteindre le but de cette réunion. Il ne saurait s’agir que de faire connaître les faits. Qui d’entre vous, messieurs, ne les a pas appris ? Ils sont là, remplissant tous les journaux de leurs tristes détails. Vous les avez tous lus avec une émotion, une angoisse de cœur qui les a profondément empreints dans votre mémoire. Vous êtes encore sous l’impression de la stupeur que vous a causée la rigueur et l’étendue du désastre. Les derniers cris des malheureuses victimes, que les vents jetaient à la merci des flots, retentissent à vos oreilles, et votre imagination erre tristement sur ces rives désolées où elle voit nombre d’infortunés qui sont là sans asile, à cette saison si rigoureuse, encore pleurant auprès des débris de leurs maisons et n’ayant pour nourriture que le morceau de pain que leur donnera bienfaisance publique.

« Quand de tels faits sont si virement présents à l’esprit, il n’y a rien à dire au cœur. La sensibilité naturelle et la charité excitées par la foi, parlent suffisamment aux âmes chrétiennes ; il n’est pas besoin d’une parole extérieure pour les émouvoir. D’ailleurs, messieurs, vous avez entendu aujourd’hui la lecture de la lettre pastorale, si touchante et si éloquente, que notre Évêque vénéré, tant affecté du malheur de ses chères brebis, vient d’adresser à son diocèse. Dire quelque chose de plus convenable à la circonstance, de plus propre à exciter la commisération, à encourager la charité, serait impossible. Répéter le même ensemble de considérations, serait inutile. Les paroles de notre Pontife doivent nous suffire ; agissons sous leur influence.

« Au reste, la logique qui s’adresse au cœur doit être simple. Voici un grand nombre de nos frères qui sont dans la plus affligeante, la plus complète détresse ; ils réclament en accents déchirants notre secours. Or, nous pouvons dans une certaine mesure leur venir en aide. Donc nous devons nous empresser de le faire.

« Ce seul argument doit déterminer les résolutions que nous avons à prendre. Il ne s’agit donc plus d’exciter les sentiments par des paroles mais plutôt d’exprimer les sentiments par des actes. Mettons-nous à l’œuvre en avisant aux moyens de secourir ceux dont l’infortune a amené cette réunion. »

Des résolutions furent ensuite adoptées et les sommes suivantes souscrites :

Le Séminaire de St-Hyacinthe 
 40 $
Évêché de St-Hyacinthe 
 80 $
Ls. Taché 
 25 $
L. G. de Lorimier 
 20 $
Victor Côté 
 20 $
A. C. Papineau 
 20 $
E. B. Dufort 
 20 $
A. Malhiot 
 10 $
H. J. Doherty 
 10 $
H. St-Germain 
 10 $
Henry Barbeau 
 10 $
P. Lamothe 
 10 $
R. St-Jacques 
 10 $
P. Cloutier 
 10 $
"Le Courrier de St-Hyacinthe" 
 7 $
R. E. Fontaine 
 5 $
J. B. Germain 
 5 $
Tétreau & Caouette 
 5 $
P. Birs. jr 
 5 $
O. Chalifoux 
 3 $
Michel Pépin 
 2 $
Jos. Labonté 
 2 $
H. Lamoureux 
 2 $
J. M. Plamondon 
 2 $
 
____
 
888 $
Assemblée tenue à Laprairie pour venir en aide aux inondés de Sorel et autres lieux environnants, en la Salle du Marché, le 23 avril 1865.

Sur proposition du Dr Dufresne, maire du village, secondé par J. B. Varin, Ecr., N. P., Messire Isidore Gravel, curé de Laprairie, est appelé à présider Rassemblée et M. Julien Brosseau est nommé secrétaire.

Le président ayant expliqué le but de l’assemblée.

Il est résolu, sur motion de M. C. Lacombe, secondé par M. C. Caillé, père : Que les habitants de Laprairie ont appris avec douleur les désastres causés par l’inondation, à Sorel et autres lieux environnants, et qu’ils désirent donner aux malheureux inondés des marques de leurs sympathies en faisant une souscription en leur faveur.

M. André Bétournay, secondé par M. Jacques Brosseau, propose et il est résolu que, pour atteindre le but de cette résolution, il convient de nommer dans ce village et les différents côtes de la paroisse, des collecteurs pour recevoir les souscriptions dans la cours de cette semaine.

Des collecteurs ayant été nommés. Sur motion de M. L. A. Leduc, secondé par M. Casimir Beauvais, fils, il est résolu que le produit des souscriptions soient versées entre les mains de M. le curé qui voudra bien le transmettre au comité général de secours.

Après quoi des remerciements sont votés à M. le président et au secrétaire.

I. Gravel, Président.
Julien Brosseau, Secrétaire.

À une assemblée des citoyens de la ville de Joliette et de St-Charles Borromée, tenue à l’Hôtel de Ville, en la dite ville de Joliette, dimanche, le 23 avril, à l’issue de la messe paroissiale, aux fins d’adopter telle mesure qu’il convient pour venir en aide aux malheureux inondés des Îles de Sorel et autres endroits le long du fleuve St-Laurent, il a été résolu :

Sur motion de M. Pierre Rivard, secondée par M. J. Bte Chapdelaine, que M. G de Lanaudière, maire de cette ville, soit nommé président de cette assemblée.

Sur motion de M. Chs. Panneton, secondée par M. Joseph Rivard, il est résolu :

Que M. Barth Vézina soit prié, d’écrire comme secrétaire et que M. J. B. Chapdelaine soit nommé trésorier.

M. le président ayant expliqué le but de l’assemblée.

Il est résolu :

Qu’un comité soit formé pour recueillir, dans les différents quartiers de la ville et dans les concessions de la paroisse de St-Charles Borromée, les souscriptions que les citoyens de ces localités voudront bien faire pour les infortunés inondés, et que ce comité soit composé du Révérend Messire Lajoie, curé ; des Révérends Messire Beaudry et Langlais, prêtres du collège ; de M le président et MM. A. Magnan, J. W. Renaud, Chs H. Panneton, J. Lachapelle, J. Rivet, P. Rivard, Elz. Cornellier, N. Brault, L. A. Derome, E. Asselin, F. B Dufresne, M. S. Boulet, P. Laurion, père, P. Laurion, fils, F. B. Godin, G. Baby, P. Imbleau, N. Cartel, N. Lévêque, J. Majeau, N. Beaudry, F. Dalphond, Frs X. Vadenais, Médard Latendresse, Agap. Pelletier, F. Trudeau, F. Desmarais, Basile Ethier, J.-Bte Malhiot, Frs Wagner, Frs Bazinet, Frs Kelly, Louis Fisette, Benj. Gaudet, Amédé Joly, Chs. Laporte, St-George, Jos. Marion, J.-Bte Lafortune et Louis Mandeville.

Après quoi M. Rivard, président de la société de Bienfaisance et de Secours Mutuel, de l’Industrie et du comté de Joliette, dépose entre les mains de M. le Trésorier, une somme de cinquante piastres que cette société a souscrite pour les fins ci-haut mentionnées.

G. de Lanaudière, Président.
Barth. Vézina, Secrétaire.

À Terrebonne, une assemblée des citoyens a eu lieu dimanche dernier pour venir en aide aux inondés des Îles de Sorel. Le Révd M. Gratton présidait.

La ville de Terrebonne qui est toujours jalouse de faire le bien, a voulu suivre l’exemple de sa sœur aînée, la ville de Sorel, en venant au secours des inondés.

La lecture de ce drame émouvant a mis toute la population en émoi. À l’appel de son curé, toute la paroisse s’est prisé de sympathie pour ses compatriotes affligés.

Sur motion de l’hon. Édouard Masson, secondé par R. Masson, Ecr., Thomas Lapointe Ecr., fut nommé secrétaire. Après l’adoption d’une résolution de condoléance et l’organisation d’un comité pour recueillir des souscriptions, la somme de quatre cents dollars fut immédiatement souscrite. Le comité devait se mettre à l’œuvre immédiatement. L. B. Voligny, Ecr., a été chargé de transmettre immédiatement au comité de Sorel, le montant souscrit par l’assemblée.

Nous ne pouvons trop remercier la population de Terrebonne de son initiative généreuse et patriotique.


Assemblée publique tenue au village de St-Ours, le 23 avril 1865, pour venir au secours des victimes de l’inondation de la paroisse de Sorel.

Proposé par M. T. Marchessault, secondé par M. Léon Chapdelaine, il est résolu :

Que M. Charles Bazin soit prié de présider cette assemblée et que M. J. À. Dorion soit prié d’agir comme secrétaire.

Proposé par M. Pierre Arpin, secondé par M. le Capitaine François Lamoureux :

Qu’un comité soit formé afin de prendre des souscriptions pour venir en aide aux victimes de l’inondation de la paroisse de Sorel, avec lesquelles nous sympathisons beaucoup, et que les membres du comité fassent rapport d’aujourd’hui à dimanche prochain, au secrétaire, des argents ou effets qu’ils auront pu collecter ; le dit comité composé comme suit : Village de St Ours, MM. Léon Chapdelaine, J. S. P. Bazin, P. Ménard et Frs Duhamel ; Paroisse de St-Ours, MM. Louis Mongean, J. B. Arpin, David Proulx, Clément Lusignan, Lévi Larue, Jules Debœuf, André Duhamel, Clément Dupré ; Pierre Arpin, Ambroise Chapdelaine, J. B. Chapdelaine, Louis Leroux, P. Comeau, P. Allaire, Paul Mensier, Alexis Comeau, Louis Angers, Ab. Lachambre, Frs Bonin, J. B. Dupré, Xavier Lamoureux, avec pouvoir d’ajouter à leur nombre.

Charles Bazin, Prés.
(Signé),
J. A. Dorion, Sec.
(Vraie-Copie)

 J. A. Dorion, Sec.

Abrégé du rapport du comité ci-haut nommé :

Souscriptions dans la Paroisse de St-Ours,
Argent 
 85,435 $
Grains et divers effets estimés par le comité 
 152,360 $
2 vaches et un cochon estimés à 
 36,000 $
 
__________
 
268,79$