Ouvrir le menu principal

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Épannelage

Entre-toise <
Index alphabétique - E
> Éperon
Index par tome

ÉPANNELAGE, s. m. C’est la taille préparatoire d’une moulure ou d’un ornement. Aujourd’hui, dans les constructions de pierre de taille, on pose toutes les pierres épannelées seulement ; le ravalement se faisant sur le tas, lorsque la construction est élevée. Jusqu’au XVIe siècle, chaque pierre était posée ravalée et même sculptée ; aussi les édifices ne risquaient-ils jamais de rester épannelés, comme cela est arrivé souvent depuis. Les Grecs et les Romains posaient les pierres de taille épannelées seulement, et le ravalement se faisait après la pose. On voit encore quelques monuments grecs et beaucoup de constructions romaines qui sont restées épannelés. Le temple de Ségeste en Sicile n’est qu’épannelé. La porte Majeure à Rome, quelques parties du Colysée, l’amphithéâtre de Pola, etc., n’ont jamais été complètement ravalés.