Ouvrir le menu principal


ΙΛΙΑΣ ΜΙΚΡΑ LA PETITE ILIADE
a

ἡ τῶν ὅπλων κρίσις γίνεται καὶ Ὀδυσσεὺς κατὰ βούλησιν Ἀθηνᾶς λαμβάνει. Αἴας δ̉ ἐμμανὴς γενόμενος τήν τε λείαν τῶν Ἀχαιῶν λυμαίνεται καὶ ἑαυτὸν ἀναιρεῖ. μετὰ ταῦτα Ὀδυσσεὺς λοχήσας Ἕλενον λαμβάνει, καὶ χρήσαντος περὶ τῆς ἁλώσεως τούτου Διομήδης ἐκ Λήμνου Φιλοκτήτην ἀνάγει. ἰαθεὶς δὲ οὗτος ὑπὸ Μαχάονος καὶ μονομαχήσας Ἀλεξάνδρωι κτείνει καὶ τὸν νεκρὸν ὑπὸ Μενελάου καταικισθέντα ἀνελόμενοι θάπτουσιν οἱ Τρῶες.

a

On procède à la remise des armes [d’Achille] et Ulysse les reçoit conformément au souhait d’Athéna. Ajax perdant la raison s’attaque violemment au bétail que les Achéens ont capturé puis se tue. Après quoi Ulysse tend une embuscade à Hélénos et le capture, puis Diomède, se conformant à une prophétie qu’Hélénos fait sur la capture de la ville, ramène Philoctète de Lemnos. Ce dernier est guéri par Machaon puis il se bat seul contre Alexandre [=Pâris] et le tue, puis le corps [de Pâris] est outragé par Ménélas, mais les Troyens le récupère et lui donne une sépulture.

b

μετὰ δὲ ταῦτα Δηΐφοβος Ἑλένην γαμεῖ. καὶ Νεοπτόλεμον Ὀδυσσεὺς ἐκ Σκύρου ἀγαγὼν τὰ ὅπλα δίδωσι τὰ τοῦ πατρός• καὶ Ἀχιλλεὺς αὐτῶι φαντάζεται. Εὐρύπυλος δὲ ὁ Τηλέφου ἐπίκουρος τοῖς Τρωσὶ παραγίνεται, καὶ ἀριστεύοντα αὐτὸν ἀποκτείνει Νεοπτόλεμος. καὶ οἱ Τρῶες πολιορκοῦνται. καὶ Ἐπειὸς κατ̉ Ἀθηνᾶς προαίρεσιν τὸν δούρειον ἵππον κατασκευάζει.

b

Après ceci Déiphobe épouse Hélène. Puis Néoptolème est ramené de Scyros par Ulysse qui lui donne les armes de son père [Achille]. Puis [le fantôme d’] Achille lui apparaît. Eurypyle, fils de Téléphos, [roi des Mysiens] arrive pour assister les Troyens, puis combat comme les plus braves mais est tué par Néoptolème. Puis les Troyens sont enfermés dans la ville. Puis Epéios à l’initiative d’Athéna construit le cheval de bois.

c

Ὀδυσσεὺς τε ἀικισάμενος ἑαυτὸν κατάσκοπος εἰς Ἴλιον παραγίνεται καὶ ἀναγνωρισθεὶς ὑφ̉ Ἑλένης περὶ τῆς ἁλώσεως τῆς πόλεως συντίθεται, κτείνας τέ τινας τῶν Τρώων ἐπὶ τὰς ναῦς ἀφικνεῖται. καὶ μετὰ ταῦτα σὺν Διομήδει τὸ Παλλάδιον ἐκκομίζει ἐκ τῆς Ἰλίου.

c

Ulysse se meurtrit le visage et pénètre dans Ilion [=Troie] en reconnaissance, il est découvert par Hélène et s’entend avec elle sur la prise de la ville ; après avoir tué plusieurs Troyens il retourne aux navires. Puis après en compagnie de Diomède, il sort le Palladion [la statue tutélaire de Pallas Athéna] de la ville.

d

ἔπειτα εἰς τὸν δούρειον ἵππον τοὺς ἀρίστους ἐμβιβάσαντες, τάς τε σκηνὰς καταφλέξαντες οἱ λοιποὶ τῶν Ἑλλήνων εἰς Τένεδον ἀνάγονται. οἱ δὲ Τρῶες τῶν κακῶν ὑπολαβόντες ἀπηλλάχθαι τόν τε δούρειον ἵππον εἰς τὴν πόλιν εἰσδέχονται διελόντες μέρος τι τοῦ τείχους, καὶ εὐωχοῦται ὡς νενικηκότες τοὺς Ἕλληνας.

(Texte de la Chrestomathie de Proclos)

d

Ensuite les Grecs placent leurs meilleurs combattants dans le cheval de bois ; les autres brûlent leurs huttes et font voiles vers Ténédos. Les Troyens, croyant s’être débarassés de leurs ennuis, font entrer le cheval de bois dans la ville en ouvrant une brêche dans leur muraille puis commence à célébrer leur supposée victoire sur les Grecs.

(voir aussi l'Épitomé du pseudo-Apollodore (V,6-16) et l’Odyssée (IV,219-64) ;(VIII,492-500) ;(XI,506-23,543-64)