Ouvrir le menu principal

Correspondance 1812-1876, 5/1870/DCCXXIV



DCCXXIV

AU MÊME


Paris, 26 février 1870.


Il faut que je vous écrive vite, vite. J’ai soupé cette nuit comme un ogre et j’ai dormi comme un bœuf ; je me suis levée à une heure et les visites me pleuvent.

Quelle soirée, mes enfants ! quel succès ! quel bon public ! Salle grippée, retenant sa toux et sa respiration pour écouter, appréciant tout, applaudissant de lui-même, de toutes les places. Les claqueurs ont pu ménager et reposer leurs pattes. Un sifflet s’est risqué à la scène première des deux jeunes gens. Ça a enlevé le succès bruyant et passionné de l’auditoire. On a prétendu que c’était un ami qui me rendait le service de ce sifflet ; dans le théâtre, on a dit que ce devait être Plauchut. En réalité, c’était un petit Sulpicien de quinze ans.

Le succès a grandi à chaque acte ; enfin c’était tout ce que l’on peut imaginer en fait de succès spontané et de bon aloi. Pas un essai d’allusion, pas une préoccupation politique. On était tout à la pièce et à l’émotion ; on a pleuré, on a ri. Il s’est produit des effets où l’on n’en avait pas prévu.

Sylvanie[1] était dans ma loge, sanglotant, toussant, mouchant, criant. Thuillier était dans une baignoire, faisant la même chose, enfin tout le monde ; et j’en aurais tant à vous dire, que je ne vous dis rien. — Et puis la sonnette n’arrête pas.

Mes directeurs sortent d’ici ; ils sont aux anges. Ils croient à un succès d’argent superbe ; About aussi. Je vous bige, l’heure avance, j’envoie ma lettre. Vous avez dû recevoir un télégramme aujourd’hui. Bigez mes filles. Dites à Lolo que sa vieille grand’mère va bientôt revenir.

Ne soyez pas malades, que je sois heureuse en tout.

  1. Madame Arnould-Plessy.