Ouvrir le menu principal

Catéchisme du diocèse de Sens/De la nécessité du catéchisme

Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 13-14).

I. De la néceſſité du Catéchiſme.

D. EST-il important de venir au Catéchiſme ?
R. Oüi, parce qu’on y apprend à ſe ſauver.
D. Que faut-il faire pour être ſauvé ?
R. Trois choſes. 1. Croire ce qu’enſeigne la ſainte Egliſe. 2. Fuir le péché. 3. Pratiquer les bonnes œuvres.
D. Où apprend-on toutes ces choſes ?
R. C’eſt aux Catéchiſmes.
D. Les enfans qui ne viennent point aux Catéchiſmes, quand leurs parens les y envoyent, font-ils mal ?
R. Oüi parce qu’ils déſobéïſſent, et qu’ils négligent d’apprendre ce qui eſt néceſſaire pour leur ſalut.
D. Et les parens qui négligent de les y envoyer, quand ils le peuvent, n’offenſent-ils pas dieu ?
R. Oüi, parce qu’ils ſont obligez de veiller à l’inſtruction de leurs enfans.
D. Suffit-il d’être preſent de corps, au Catéchiſme ?
R. Non, il faut y être preſent d’eſprit, c’eſt-à-dire, attentif.

D. Eſt-ce aſſez d’être attentif au Catéchiſme ?
R. Non, il faut profiter de ce qu’on apprend, et le mettre en pratique.
D. Qu’eſt-ce qui nous oblige à profiter des Catéchiſmes ?
R. C’eſt le compte que nous rendrons à dieu du Catéchiſme et des autres inſtructions dont nous n’aurons pas profité.
D. Quelle peine méritent ceux qui ne veulent pas ſavoir le Catéchiſme ?
R. Ils méritent la privation des Sacremens et la damnation éternelle.
D. Peut-on refuſer d’abſoudre dans la Confeſſion, de marier, ou de recevoir pour Parrains ceux qui ne ſavent pas le Catéchiſme ?
R. Oui, on doit ordinairement les refuſer.

Hiſtoire de Samuel, l. 1. des Rois, ch. 3.
PRATIQUES. 1. Dès que l’heure où la cloche du Catéchiſme ſonne tout quitter pour s’y rendre des premiers.
2. En y entrant ſe mettre à genoux, et demander à Dieu la grace d’en profiter.
3. Mettre par écrit, à ſon retour, ce qu’on a retenu du Catéchiſme et particulièrement les pratiques.