Ouvrir le menu principal

Catéchisme du diocèse de Sens/De l’eucharistie comme sacrifice, ou du sacrifice de la messe

Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 59-61).

XXXI. De l'Euchariſtie comme Sacrifice, ou du Sacrifice de la Meſſe.

D. POURQUOI dit-on que l'Euchariſtie eſt un Sacrifice ?
R. Parce que dans l’Euchariſtie Jeſus-Chriſt s’offre à dieu ſon pere, comme victime pour nous.
D. Où eſt-ce que Jeſus-Chriſt s’offre ainſi à Dieu ſon pere ?
R. C'eſt dans la ſainte Meſſe, c’eſt pour cela qu’on l'appelle le Sacrifice de la Meſſe.
D. Pourquoi Jeſus-Chriſt a-t’il inſtitué ce Sacrifice ?
R. C'eſt pour continuer parmi nous le Sacrifice qu’il a offert ſur la Croix.
D. Eſt-ce que Jeſus-Chriſt a offert un Sacrifice ſur la Croix ?
R. Oüi, en mourant ſur la Croix, il s’eſt offert à dieu ſon pere pour nous.
D. Et que fait-il dans la ſainte Meſſe ?
R. Il continuë la même offrande et le même Sacrifice.
D. Le Sacrifice de la Meſſe eſt donc le même que celui de la Croix ?
R. Oüi, puiſque c'eſt toujours la même victime qui s'offre à dieu pour nous : Il n'y a de différence que dans la maniere dont elle s'offre.
D. Quelle eſt cette différence ?

R. Sur la Croix, Jeſus-Chriſt s’eſt offert lui même à dieu ; à la Meſſe, il s’offre par le miniſtére des Prêtres, et il nous y répréſente ſous les eſpeces du pain et du vin, ſon ſang répandu pour nous ſur la Croix.
D. Comment ſe fait cette répréſentation ?
R. En ce que le Corps et le Sang de Jeſus-Chriſt étant comme ſéparez ſous des eſpeces différentes, elle nous répréſentent le Sang de Jeſus-Chriſt ſéparé de ſon Corps dans ſa mort, et répandu pour notre ſalut.
D. Comment faut-il aſſiſter à la ſainte Meſſe ?
R. Avec modeſtie et dévotion.
D. Quelles fautes y commet-on plus ordinairement ?
R. Les voici : Cauſer pendant la Meſſe, être dans une poſture peu reſpectueuſe, être ſans attention.
D. De quoi faut-il principalement s’occuper pendant la Meſſe ?
R. Il faut offrir Jeſus-Chriſt à la ſainte Trinité, dans les intentions pour leſquelles il s’offre lui-même.
D. Quelles ſont ces intentions ?
R. Les voici : 1. Adorer dieu. 2. Appaiſer ſa colere. 3. Demander ſes graces. 4. Le remercier de tous les bienfaits.
D. De quoi peut-on s’occuper encore ?
R. De la Paſſion et de la Mort de Jeſus-Chriſt, le contempler comme ſi on étoit ſur le Calvaire, et s’attendrir au ſouvenir de ce qu’il a ſouffert pour notre amour.
D. N’offre-t’on pas le Sacrifice de la Meſſe à la ſainte Vierge, et aux Saints ?
R. Non, le Sacrifice ne s’offre qu’à dieu ; mais on y fait mémoire des Saints pour remercier dieu des graces qu’il leur a faites, et pour joindre leur interceſſion à nos prieres.

D. Pour qui peut-on offrir le Sacrifice de la Meſſe ?
R. Pour la ſanctification des Fideles vivans ſur la terre, et pour le ſoulagement de ceux qui ſont en Purgatoire.

Derniere Cene de Jeſus-Chriſt. Lavement des pieds. Institution de l'Eucharistie. St. Matthieu, 26. St. Jean, 13.
PRATIQUES. 1. Entendre la Meſſe chaque jour, et choiſir les lieux et les tems où on peut l’entendre avec plus de recüeillement.
2. Se faire inſtruire de la maniere d’entendre la ſainte Meſſe avec fruit et attention aux Myſteres de la mort de Jeſus-Chriſt.
3. La Meſſe étant finie, ſe mettre à genoux pour remercier Dieu, et former quelque réſolution pour le bien ſervir pendant la journée.
4. Ne jamais ſe plaindre de la longueur des Meſſes ou de l’Office divin, encore moins rechercher les Meſſes courtes, ou faire reproche aux Prêtres qu’on trouve trop longs.