Catéchisme du diocèse de Sens/De ce qu'il faut faire après la Sainte Communion, et de l'action de grâces

Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 156-157).

§ VII.

De ce qu il faut faire après la ſainte Communion, et
de l’action de Grace.

D. DES qu’on a reçû le Fils de Dieu dans la ſainte
Hoſtie, que faut-il faire ?
R. Il faut l’adorer profondément, et lui témoigner avec
toute la ferveur dont on eſt capable, la ]oye que l’on reſſent
d’être avec lui, enſuite il faut ſe retirer à l’écart pour
faire ſon action de graces.
D. Combien de tems le Fils de Dieu reſte-t’il préſent
réellement dans notre eſtomac ?
R. Il y reſte juſqu’à ce que les eſpeces ſoient conſommées,
ce que l’on çroit pouvoir aller à environ un quart d’heure.
D. A quoi faut-il employer ce tems ?
R. A s’entretenir amoureuſement avec Jeſus-Chriſt, à
l’adorer, le remercier, lui demander ſes beſoins, s’offrir
tout à lui, et former des réſolutions efficaces de le mieux
ſervir déformais.
D. Que faut-il faire pour l’adoration ?
R. Il faut le reconnoître humblement pour ſon Créateur et
ſon Dieu, lui offrir les adorations que les Anges et les
Saints lui rendent dans le Ciel, et s’unir aux adorations
que lui-même rend dans ce Sacrement à la ſainte Trinité.
D. Faites un Acte qui renferme tout cela ?
R. Mon Sauveur, je vous adore comme mon Créateur, je m’unis
aux adorations profondes que les Anges et les Saints vous rendent
dans le Ciel, et j’offre à la ſainte Trinité toutes celles que
vous lui rendez dans le très-ſaint Sacrement.
D. De quoi faut-il remercier Jeſus-Chriſt ?
R. Il faut le remercier de toutes les graces qu’on a reçuës de
lui, et particulièrement de la grace incompréhenſible qu’il
vient de nous faire en ſe donnant à nous.
D. Faites cet Acte de remerciement ?
R. Mon Sauveur, je vous remercie de tout mon cœur de toutes,
les graces que j’ai reçuës de vous, et particulièrement de la
bonté infinie, avec laquelle vous ayez bien voulu vous donner à
un pauvre pécheur comme moi, qui en ſuis ſi indigne.
D. Que faut-il demander à notre Seigneur ?

R. Il faut, 1. Lui demander pour ſoi, ſon amour et toutes
les graces dont on a plus beſoin pour ſon ſalut, comme
la ſfuite des péchez auſquels on eſt le plus ſujet. 2. Il
faut le prier pour les beſoins de l’Egliſe et pour les Parens,
ſes Amis, ſes Ennemis, ſes Bienfaiteurs et ſes Supérieurs.
D. Faites un Acte qui renferme toutes ces demandes ?
R. Divin Sauveur, vous connoiſſez les beſoins de mon ame,
remédiez à ſa foibleſſe et à ſa pauvreté, et ſur tout augmentez
en moi votre ſaint amour et la crainte de vous offenſer : Secourez,
Seigneur votre ſainte Egliſe dans tous ſes beſoins, ſanctifiez
ceux qui ſont dans ſon ſein, et ſur tout mes Parens, mes
Amis et Ennemis, mes Supérieurs et mes Bienfaiteurs, faites-nous
à tous la grace de vous ſervir uniquement.