Bonheur manqué/IX

Paul Ollendorff (p. 13).
◄  VIII
X  ►



IX


Mars,
sur son éventail oublié.


Je ne lui dirai rien, j’ai peur de mal agir.
Un jour que l’éventail effleurera sa bouche,
Les hommes la verront subitement rougir.
Ils se demanderont quel penser l’effarouche ;

Elle ne saura pas ce qui la trouble ainsi :
C’est qu’elle aura senti sur sa lèvre infidèle
L’invisible baiser que je dépose ici,
            Amoureux d’elle.