Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BONDROIT, Jean-Ph.

◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BONDROIT (Jean-Ph.), médecin, né à Everberg, près de Renaix, mort en 1711. Licencié en médecine de l’Université de Louvain, il s’établit à Audenarde et y acquit une grande réputation dans l’art de guérir. Il composa un petit traité intitulé : Tractatus de morbis acutis in genere et morbis epidemicis cum constitutione epidemica aliquot annorum et pestilentiæ Londinensis. Bruxellis, in-12. L’ouvrage fut publié, en 1712, par son frère Adrien Bondroit, médecin à Grammont et dédié à Gaspard Vander Gote, conseiller d’État de Sa Majesté, qui avait été leur Mécène. Ce traité, écrit à la suite d’une cruelle épidémie qui régna à Grammont, en 1709 et 1710, offre un intérêt particulier, parce que l’auteur y décrit le choléra morbus et la manière de traiter cette terrible maladie. Déjà en 1643, un médecin gantois, Herman Vander Heyden, publiait à Gand, chez Manilius, in-4° : Discours et advis sur le trousse-galant, dict choléra morbus.

Bon de Saint-Genois.