Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BERKEN, Robert DE

◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BERKEN (Robert DE) ou BERQUEN, joaillier, écrivain. On l’a considéré comme le petit-fils de Louis Berken (voir ce nom), parce qu’il le dit un de ses ayeuls ; mais la comparaison des dates nous fait croire qu’il a voulu dire : un de ses aïeux. On croit qu’il naquit à Bruges, vers la fin du xvie siècle et qu’il alla s’établir à Paris, ce qui explique l’orthographe francisée de son nom. Il ne nous est pas connu comme artiste, mais il nous a laissé deux écrits, devenus extrêmement rares, sur la joaillerie. Ce sont : 1° Liste des gardes de l’orfévrerie de Paris, avec plusieurs pièces sur cet art, Paris, 1616, in-4°. — 2° Merveilles des Indes occidentales et orientales ou Nouveau traité des pierres précieuses et perles, dédié à Mademoiselle, par Robert de Berquen, marchand-orfèvre à Paris, Paris, Ch. Lambin, 1661, in-4° ; ibid., 1669, in-4°, vi-152 pages, avec un portrait de Mademoiselle. On voit, par ce titre, comme par le privilége du roi, imprimé à la fin de l’ouvrage, que c’est une seconde édition augmentée de plusieurs chapitres.

G. Dewalque.