Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ADRIEN, ...

◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ADRIEN (…), frère du précédent, chanteur et compositeur, né à Liége, vers 1767, mort à Paris en 1819. Arrivé à Paris en 1790, il se fit connaître par la publication de quelques recueils de romances dont voici l’indication : 1o Six romances avec accompagnement pour clavecin, paroles de Regnier. Paris, Cochet. 2o Deuxième et troisième recueils d’airs avec accompagnement de clavecin, paroles de Florian. Ibid. 3o Quatrième recueil idem. Paris, Leduc, 1796. 4o Cinquième recueil idem. Ibid., 1802. On trouve aussi une Invocaltion à l’Etre Suprême, musique d’Adrien, dans le Recueil de Chansons et de Romances civiques, publié à Paris, en 1796. Adrien fut chef des chœurs au Théâtre Feydeau, en 1794 ; mais il ne garda pas longtemps cette place. Un troisième Adrien, nommé Ferdinand et frère des précédents, fut professeur de chant à Paris, au commencement de ce siècle, et y composa quelques pièces détachées pour le chant.

F.-J. Fétis.