Ouvrir le menu principal

Bibliographie du 6 septembre 1873 (La Nature)

7 juin 1873

6 septembre 1873

22 novembre 1873

BIBLIOGRAPHIE

Leçons d’hygiène, par le Dr Riant (A. Delahaye, 1873). — Cet ouvrage est un de ceux qu’il est bon de signaler ; il est rempli de recommandations que tout le monde devrait mettre à profit. Les règles de l’hygiène, bien suivies, ne sont-elles pas en effet les causes de la santé, de la force physique et de la tranquillité morale qui en est la conséquence ? M. le Dr Riant est un de ces esprits laborieux, avides de se signaler par des œuvres utiles, et l’ouvrage qu’il vient de publier est certainement destiné à être apprécié par tous ceux qui se soucient des bienfaits de la santé. L’air et les agents atmosphériques, lumière, chaleur, électricité, sécheresse et humidité, sont d’abord étudiés au point de vue de l’influence qu’ils exercent sur la santé. Les altérations de l’air, les endémies, les épidémies sont passées en revue par l’auteur, qui donne dans la suite, de son livre des conseils sur la bonne disposition des habitations, sur les soins du corps, sur les aliments et sur les boissons au point de vue de l’hygiène. L’ouvrage se termine par quelques chapitres fort intéressants sur l’hygiène du travail et sur l’utilité des exercices physiques. M. le Dr Riant recommande la pratique de la gymnastique, de la natation et de tous les exercices du corps, si malheureusement délaissés dans les grandes villes.

Télescope et microscope, par MM. Zurcher et Margollé (Bibliothèque utile, librairie Pagnerre. Paris). — Ce petit livre, si modeste, qu’il soit de format et de prix, nous ouvre ces deux immenses abîmes : l’infiniment grand et l’infiniment petit. Les auteurs y étudient d’après les travaux modernes les infusoires qui grouillent par milliards dans une goutte d’eau, et les nébuleuses, ces soleils lointains qui scintillent innombrables dans les profondeurs de l’empyrée. L’histoire du microscope et du télescope, les merveilles qu’ils nous révèlent, sont habilement décrites par MM. Zurcher et Margollé, qui ont réussi à écrire un livre scientifique sous une forme charmante et pleine d’attrait.