Ouvrir le menu principal

Barreaux de grille à circulation d’eau

BARREAUX DE GRILLE
À CIRCULATION D’EAU.

Nous empruntons à la Revue maritime et coloniale les renseignements qu’elle publie au sujet d’un nouveau système de grilles, destine au chauffage de l’eau d’alimentation des machines à vapeur. M. R. J. Ellis, de Liverpool, a imaginé une circulation d’eau à travers les barreaux de grille. Le croquis ci-joint montre les dispositions qu’il a adoptées. Les figures 1 et 2 représentent les barreaux en fonte dans lesquels on a ménagé deux canaux ; les figures 3 et 4 montrent un barreau formé d’un tube en fer recourbé. Pour chacun de ces arrangements le barreau n’est fixé qu’à l’une de ses extrémités, l’autre bout repose seulement sur un support, ce qui laisse le barreau libre de céder à tout effet de dilatation ou de contraction. Le support sur lequel le barreau est fixé, contient deux canaux F et G, qui communiquent avec les canaux des barreaux. L’eau d’alimentation est pompée dans le canal F et part dans celui G, pour aller dans les chaudières, après avoir été ainsi très-échauffée. Les joints entre les barreaux et le support sont faits au moyen d’une garniture convenable. M. Ellis prétend que cette installation de barres forme non-seulement un mode de chauffage efficace pour l’eau d’alimentation, et qu’elle ajoute une certaine quantité à la surface de chauffe de la chaudière, mais encore qu’à cause de l’état relativement froid des barreaux, les crasses y adhèrent moins, et conséquemment que le service des fourneaux est plus facile. L’action de la pompe assure une bonne circulation de l’eau dans les barreaux, et le système de construction que l’on a suivi permet de changer rapidement un barreau si cela est nécessaire. Les informations que nous avons prises sur l’emploi de ces barreaux en pratique leur paraissent favorables.

LaNature1873-400-Barreaux1.png


LaNature1873-400-Barreaux2.png