Auteur:Léo Larguier

Léo Larguier

Léo Larguier

poète, nouvelliste, critique et essayiste français ()
Info icon 001.svg
Certaines œuvres de cet auteur peuvent être dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumises aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.


ŒuvresModifier

  • La Maison du Poète, poèmes (1903)
  • Les Isolements, poèmes (1906)
  • Jacques, poème (1907)
  • Théophile Gautier (1911)
  • Jean-Jacques Rousseau, pièce en un acte et en vers (1912)
  • L’Heure des Tziganes, pièce en un acte (1912)
  • Orchestres, poèmes (1914)
  • Les Bonaparte, tragédie lyrique en trois tableaux et en vers, (1920)
  • L’Après-midi chez l’antiquaire (1921)
  • La Poupée (1926)
  • En compagnie des vieux peintres (1927)
  • Le Père Corot (1931)
  • Roses de papier, récréations grammaticales et littéraires (1934)
  • Le Faiseur d’or, Nicolas Flamel (1936) parus dans la collection J’ai lu (L’Aventure mystérieuse n°A220)
  • L’Amateur de femmes (1937)
  • Les Dimanches de la rue Jacob (1938)
  • Saint-Germain-des-Prés, mon village (1938)
  • Les Trésors de Palmyre (1938)
  • Le Soldat Inconnu (1939)
  • Provence et Cévennes (1941)
  • Au vieux saint de bois (1944)
  • Mes vingt ans et moi (1944)
  • Le Roi sans reine : Louis II de Bavière (1947)
  • La Trahison d’Eurydice (1947)
  • Quatrains d’Automne (1953)



Quelques poèmes dans Fac-simile Poètes d’aujourd’hui, I (1900, édition de 1918), par Ad. Van Bever & Paul Léautaud
Quelques poèmes dans Fac-simile Anthologie des poètes français contemporains, III (1907), par G. Walch
Quelques poèmes dans Fac-simile Anthologie des poètes du Midi (1908), par Raoul Davray & Henry Rigal