Ouvrir le menu principal

Anonyme
Texte établi par Jacques Normand et Gaston Raynaud (p. 344-350).

INDEX DES NOMS
DE PERSONNES ET DE LIEUX.

Abel, 7173.

Abraham, 1553, 6242.

Adan, Adam, 4, 6220.

Agenon : 1o (neveu de Makaire), 4746, 7201 ; Aghenon, 7223 ; Hagenon, 7360 ; — 2o (cousin germain de Rainier) Haghenon, 7557.

Ahenri (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 3303.

Aians (forme d’Aiol au cas suj. exigée par l’assonance), 2433.

Aie (femme de Terri), 9214, etc.

Aimer (cousin d’Aiol), 1398.

Aiol : 1o (nom du héros du poëme) ; — 2o (nom chrétien donné au païen Floquipasse), 10942.

Ais, Aix-la-Chapelle, 24, 4155.

Alemant, 4567, 8061.

Alerant (compagnon de Makaire), 8506, etc.

Aliaume (nom d’un brigand), 2359, 3160, 3168, etc. ; Aleaume, 3097.

Allivin (nom d’un brigand), 6667.

Alverne, Auvergne, 10463.

Amauri (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 3302 ; Amori, 4390.

Amiens, 8090.

Angevin, 3239.

Angiers, Angers, 5999, 8087.

Anscier (sénéchal de Makaire), 9428 ; Anchier, 10743.

Antiaume (fils de Hunbaut et d’Esmeraude), 7072, etc. ; Antialme, 7086, etc. ; Antelme, 7091, etc.

Apes, pors d’ —, défilé d’Aspe, 9563.

Apolin, Apollon, 660, 4066, 4079, 4116, 4146, 5051, 9995.

Arabe, Arabie, 4020.

Arabi, Arabe, 4064, 4095, 4137.

Archedeclin (saint), 7821. Ce mot Architriclinus qui, en latin, signifie maître d’hôtel, est devenu un nom propre désignant au moyen-âge le marié des Noces de Cana.

Artu (le roi), le roi Arthur, 936. Ce vers fait une allusion insaisissable aux chevaux du roi Arthur, le héros de l’épopée bretonne.

Asses li Berruiers (portier de Langres), 8545.

Astes, voy. Haston.

Auçoire, Auxerre, 3631.

Audengier, 953, 992. Ces deux vers font allusion au héros du poëme burlesque d’Audigier publié par Méon (Fabliaux et Contes, IV, 217).

Aufrike, Afrique, 5247, 5273, 5367.

Avisse (mère d’Aiol), 21, 350, 442, etc. ; Avise, 271, 762.


Baiviers, Bavarois, 4567, 8061.

Bar, Bari (sur l’Adriatique), 10599. Cette ville était célèbre par le corps de S. Nicolas, que Robert Guiscard y rapporta de Myre.

Barbarus (nom de Sarrasin), 5241.

Bascles, Basques, 9569.

Baudewins, li quens — (personnage épisodique), 8875.

Belcler, mont de —, nom donné par le poète à la montagne de Moryah, lieu du sacrifice d’Abraham, 6255.

Beleem, Béthléem, 1903, 2446 ; Beleant, 5931 ; Belleant, 3870, 5783.

Belquarel, 4873, 4875.

Berenger (un des quatre fils de Geraume, châtelain de Mongraille), 7195.

Bernart : 1o (chevalier du roi Louis-le-Pieux) ; — 2o (cousin germain d’Aiol), 4648 ; — 3o (neveu de Makaire), 4750, etc.

Berri, Berry, 2779, 4834, 7061, etc.

Bertons, 4537, 8971 ; Bretons, 4568, 8973.

Beruiers, gens de Berry, 1561, 2343, 2350, 3195, 3415, 3427, 5191 ; Beruhiers, 1972 ; Berruiers, 2282.

Besençon, Besançon, 8087 ; Bessenchon, 8187.

Bevon : 1o — de Viane (compagnon de Makaire), 8374 ; — 2o le duc — sans barbe (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 9505, 10708, etc.

Biaufort, castel de —, 1653. Ce château, qui en la Marche siet, existe encore aujourd’hui dans la Creuse (cant. Boussac, comm. Malleret).

Biavais, Beauvais, 3417, 4152, 5038.

Biterme (ville inconnue qui, dans les chansons de geste, est renommée pour fournir les armes et les étoffes orientales), 6485, 8163.

Blois, 1868, 1880, 3855, etc.

Boidin (veilleur, gaite, au service de Makaire), 9428, 10868.

Boorghes, Bourges, 1400 ; Boorges, 2347, 3207, etc. ; Bohorges, 1631, 3416 ; li quens de — 3207, etc., voy. Gilebert.

Bordele, Bordeaux, 49, 6489.

Borgengons, Bourguignons, 7190, 8061, etc.

Borgonge, Bourgogne, 2659, 7036 ; Bourgoinge, 8183, etc.

Brabençons, 3369.

Braibant, Brabant, 4153.

Brandis, Brindes, 9994.

Bretaigne, 8768.

Bu, 9495.


Calvaire, mont de —, 1550, 6195.

Canbresis, 4153.

Castel Esraut, Châtellerault, 1342, 1351.

Castele, Castille, 8164, 10800.

Chaalon, Châlons-sur-Marne, 8089.

Charles, Charlon, Charlemagne, 102, etc.

Chartres, 110, 8812 ; Cartres, 4597, 5038, 5094, etc. ; Cartre, 5125.

Clarembaut de Valbrune (nom d’un brigand), 6670.

Colongois, sou de —, monnaie de Cologne, 242.

Constant (nom d’un brigand), 6668.

Corsaut (chef de brigands), 6684, 6877, 6881, 6916 ; — de Valrahier, 6670.

Cremoigne, Crémone, 8088, etc. ; Cremoine, 8154.


Dignon, Dijon, 8086.

Dominus videt (nom donné dans la Vulgate (Gen., XII, 14) au lieu du sacrifice d’Abraham, 6254.

Durant (portier de Makaire), 9428.

Duresté, 9827. C’est sans doute le même que Durestant de la Ch. de Roland, qu’on n’a pu identifier davantage.


Eldré (bourgeois d’Orléans), 2583 ; Houdré, 2603.

Elie : 1o (père d’Aiol), 31, 79, 93, 121, etc. ; — 2o (personnage épisodique), 8875 ; — 3o (nom chrétien donné au païen Propisse), 10942.

Engerant (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 10770.

Erode, Hérode, 2976, 3004.

Esau, Esaü 939.

Esclers, originairement Slaves (Romania, II, 331), pris ici au sens général de païens, 10601.

Esmeraude (femme de Hunbaut), 7070, 7102, etc.

Espainge, Espagne, 377, 5642, 6496 ; Espaigne, 419, 425, 6286, etc.

Estanpes, Étampes, 3517, 8009 ; Estanpois, 3527 ; Estampes, 4152.

Estorgant (sénéchal du roi Mibrien), 9691, 10126.

Estout (nom d’un brigand), 5807.

Evain, Ève, 4, 6220.


Ferant de Losane (neveu de Makaire), 4617, 4746, 7201, 7223, etc.

Flamens, Flamands, 3369 ; Flamenc, 4537 ; Flament, 4568.

Flohart de Vallieure (nom d’un brigand), 6669.

Floquipasse (habitant de Pampelune qui se fait chrétien sous le nom d’Aiol), 9578, etc., cf. 10942.

Florien (roi païen), 9993, 10006, etc.

Foucart : 1o (nom d’un brigand), 2359, 3125 ; Foukes 3098 ; — 2o voy. Foucon.

Fouchié, voy. Foucon.

Foucon (neveu de Makaire), 7200. Ce nom, pour les besoins de l’assonance, se présente aussi sous les formes Fouchié 7222, Foucart 4748 (au lieu de Gontart), 7359.

Fouré : 1o 958, 2517 ; Foré, 2606. La locution vengier Fouré dans les chansons de geste est généralement appliquée par moquerie à une personne qui tente une entreprise au-dessus de ses forces. Voy. à ce sujet une note de M. P. Paris (Romans de la Table ronde, II, 401) et un article des Gœttingische gelehrte Anzeigen (1874, p. 1079-92), où M. A. Tobler a réuni un certain nombre d’exemples de cette locution. Nous ne croyons cependant pas que ce Fouré soit le roi de Nobles la cité, car notre texte le fait mourir devant Paris (v. 2607), et non au siége de Nobles. — 2o (chevalier du roi Grassien), 9973.

Franche, France, 199, 322, 445, etc. ; France, 17, 26, etc.

François, Français, 147, 205, etc.

Frans, Français, 133, 151, 2393, 2444, etc.


Galien (nom d’un brigand), 6667.

Galise, Galice, 8122.

Garin : 1o (nom de valet), 2154 ; — 2o (neveu de Makaire), 4747, 1202, etc. ; — 3o — de Monloon (père d’Oedon), 8395 ; Gerin, 8410.

Gasconge, Gascogne, 1133, 1617, 3500, 4070, etc.

Gascons, 2085, 2361, 3370.

Gautier ; 1o (sénéchal d’Élie), 1124 ; — de Saint Denise 1082 ; — 2o (hôte d’Aiol), 1070 ; — 3o (nom d’aubergiste), 1124 ; — 4o — de Pont Elie (nom qu’Aiol donne à son père), 2088, 3504 ; — 5o 3361 et 6o — de Montaigu 9504, (chevaliers du roi Louis-le-Pieux) ; — 7o (comte de Soissons, oncle d’Aiol), 4649, 4736 ; — 8o — de Valterne (compagnon de Makaire), 8680.

Geneviere, Geneviève (nom de femme), 2740.

Gerart : 1o (père de Reinier, duc de Gascogne) 1616 ; — 2o (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 3302, 3360 ; — 3o — de Valseri (sénéchal d’Élie), 8552, etc. ; — 4o — de Gascogne (neveu de Makaire), 9162 ; — 5o (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 10770.

Geraume (seigneur de Mongraille), 6441 ; Geralme, 6545, etc. ; Gerelme, 6512, etc. ; Gerame, 6461.

Gilebert (cousin germain d’Aiol, le même que le comte de Bourges), 334.

Gilemer l’Escot (cousin d’Aiol), 1399.

Ginart (sénéchal de Makaire), 9118.

Girbert (compagnon de Makaire), 8441.

Godefroi (sénéchal de Louis-le-Pieux), 9025.

Golgatas, Golgotha, 6194.

Gonbaut (nom d’un brigand), 6665, 6685.

Gonsellin (nom d’un brigand), 6668.

Gontart, 4748. Ce nom qui ne se retrouve plus ailleurs doit être remplacé par celui de Foucart, comme nous l’avons déjà remplacé au v. 4749 par celui de Reinart.

Gontier (seigneur de la cour de Louis-le-Pieux), 8015.

Gorhon (nom d’un roi d’Afrique), 5247.

Grassian (forme en an, réclamée par l’assonance, de Grassien), 10207.

Grassien (roi de Venise), 9263, etc.

Guenelon (le traître de la Chanson de Roland), 4439.

Guillaume le Brun (neveu de Makaire), 4749 ; Guillame, 8856.

Guimart de le Tormele (frère de Gautier de Valterne et compagnon de Makaire), 8684, etc.

Guinehot (messager de Makaire), 8784, etc.

Gui : 1° li Alemans (compagnon de Makaire), 8441, etc. ; — 2° (chanoine, oncle de Terri), 9284.

Guinemer (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 4389.


Hagenel (boucher d’Orléans), 2587, 3616.

Hagenon : 1° d’Orliens (nom d’un brigand), 6669 ; — 2° et 3° voy. Agenon.

Haie, chastel de Le —, en Ponthieu, 1396.

Hain, la porte —, (à Salonique ?) 10011.

Hainaus, Hainaut, 4153.

Hardré (nom du traître dans plusieurs chansons de geste), 4439.

Harpin (nom d’un brigand), 5807.

Hastes ; 1° voy. Haston de Tudele ; — 2° (un des quatre fils de Geraume, châtelain de Mongraille), 7195.

Haston de Tudele (chevalier païen), 4973 ; Astes de Tudele, 4978.

Henri : 1° (nom d’un brigand), 5808 ; — 2° (chapelain du roi Grassien), 10393.

Hercenfroi (boutellier de Makaire) 9429 etc.

Hersent : 1° (sœur d’Élie et tante d’Aiol, la même que Marsent), 333 ; — 2° (femme d’Hagenel, boucher d’Orléans), 2588, 2656, 2719, 2723, 3617, 3620 ; Hersant, 2684.

Hervieu (messager de Louis-le-Pieux), 8815, etc. ; Hervil, 8890, etc.

Holduit (nom de femme), 2740.

Houdré, voy. Eldré.

Hue (chevalier), 7580.

Hugon (neveu de Makaire), 3303, 3361, 3440 ; — de Monbart, 4747, 7202, 7361 ; Huon de Monbar, 4781.

Hunbaut 7156, 7452, (hôte d’Aiol), 7062, 7069, 7741, etc.

Hungrie, Hongrie, 9805, 10882, etc.

Hurepois (petit pays de l’île de France, ayant Dourdan pour capitale), 4536.


Isaac, 6247.

Ingernart (chevalier païen), 4972, 5019.

Ingrant (chevalier païen), 4972, 5090.

Ingresain (chevalier païen), 4972, 5009.


Jhersalem, Jérusalem, 1535, 1548 ; Jherusalem, 6255 ; Jerusalem, 8975.

Jobert (compagnon d’Aiol), 4518, 4791, 4818, etc.

Jofroi : 1° (neveu de Makaire) ; Jofroi de Verson, 4748 ; — 2° (l’aîné des quatre fils de Geraume, châtelain de Mongraille), 6977, 7195, etc. ; — 3° (sénéchal de Louis-le-Pieux), 7855, etc. ; — 4° — le kenu (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 9505.

Jordan, Jourdain, 1551.

Joserant : 1° (parent de Jofroi), 8371, etc. ; — 2° (chevalier du roi Grassien), 9973.

Juis, Juifs, 10082.

Jupin, Jupiter, 10098.


Karle, Karlon, Charlemagne, 44, etc.

Karlemaigne, Charlemagne, 18, etc.

Kinkernart (nom de Sarrasin), 5241, 5296.


Lazaron, Lazare, 2386, 7205.

Lengres, Langres, 8086, 8183, etc.

Loeys (Louis-le-Pieux), 17, 25, 27, 33, 44, 102, etc. ; Loey, 1559, 3335, 4150.

Loier, Lothaire, 9462, 10040.

Loire, la —, 1881, 1885, 2438, 2965, 4299, 4335, 4360.

Lonbardie, 8784, etc.

Lonbart, 8334, etc.

Longis (l’aveugle qui dans la légende frappa de sa lance Jésus crucifié), 3052, 6188. On retrouve ce personnage dans plusieurs mystères du moyen-âge.

Loon, Laon, 1390, 7179, 8090 ; Leun, 3417.

Losane, Lausanne, 467, 1387, etc. ; Losene, 1389 ; Lossane, 1495, 1503, etc.

Luiserne, Lucena (en Espagne), 10835.

Lusiane (fille d’Isabel et cousine d’Aiol), 1989, 1992, 2010, 2028, etc. ; Luciane, 2099.


Magegot (nom d’un brigand), 5808.

Mahomet (considéré comme un dieu païen), 680, 4066, 4079, etc. ; Mahon, 5407, 3411, 5516, etc.

Makaire (le traître de l’épopée carolingienne), 47, 103, 211, 1110, etc. ; — de Losane, 467, 1387, etc.

Malrepaire (nom sans doute fantaisiste du château de Robaut) ; 5958, 6068.

Manesier : 1° (frère de Bevon de Viane, compagnon de Makaire), 8379, etc. ; — 2° (nom donné à l’un des fils d’Aiol), 9353, etc.

Mansel, Manceau, 3239.

Marajus, puis de —, (entre Langres et Lausanne), 8672, 8704.

Marche, la —, 1653.

Marchegai (nom du cheval d’Aiol), 89, 182, etc.

Marsent (sœur d’Élie et tante d’Aiol), 3224, 3313, 3332. Voy. Hersent.

Martinoble (nom d’un Lombart, partisan de Makaire), 8848.

Miaus, Meaux, 8089.

Mibrien (roi de Perse), 608, 4020, 4025, etc. ; Mibriant, 8138.

Miles d’Aiglent, Milon d’Anglant, qui dans l’épopée carolingienne épouse la fille de Pépin et est le père de Roland, 2287.

Mirabel (fille de Mibrien, amante, puis femme d’Aiol), 5303, etc.

Monbart, Montbard, 4747, 4761 ; Monbar, 4781, 7202, 7361.

Mongaiant (séjour d’Élie, père d’Aiol), 2414, 2795, 3865, 8200.

Mongraile (seigneurie sans doute fantaisiste de Geraume), 6440, 6448, 6495, 7026, etc. ; Mongraille, 6511, 6517, 6543, etc.

Monleun, Laon, 3400, 3527.

Monmartre, Montmartre, 8944.

Monpelier, Montpellier, 1643, 6809.

Montinel, puy de —, 5318, 8181. Le vers 8181 semble indiquer que cette montagne doit se trouver entre Nevers et Langres ; il y a un Montigny dans le Nivernais.

Montorie, Montoire (Loir-etCher), 9214.

Morant (nom d’un brigand), 6667.

Morin de Plaissence (Lombard), 9033.

Moysès, Moïse (ermite), 51, 390, 432, 438, 461, 514, 8215 ; Moisès, 85, 88, 273.


Navaire, Navarre, 9623.

Navairs, Navarrais, 9569.

Navers, Nevers, 8086, 8176.

Nevelon : 1° (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 3303, 3361, 3440 ; — 2° (un des quatre fils de Geraume, châtelain de Mongraille), 7195.

Nivart (nom d’un brigand). 2359, 3092, 3101, 3128.

Nobles (?), 8087. Cf. le Gloss. de la Ch. de Roland (éd. class.) de M. L. Gautier. Nous ajouterons qu’ici la ville ne semble pas placée en Espagne.

Noiron pré, Jardins de Néron (où, d’après la tradition, l’empereur romain fit brûler des chrétiens), 5727, 7474, 8907, 9135, 9143 ; pré Noiron, 10717.

Normans, 3239, 4536, 4568.

Nubians, Nubiens (et par suite païens), 4896.

Nubie, 3981, 4025.

Nustrant (chevalier païen), 4974.


Oedon (compagnon de Makaire), 8390.

Olive, mont —, Montaulieu dans les Landes (?), 3500 ; mont Olis, 4070.

Orclare (femme du roi Grassien), 9352, etc.

Orlenois : 1° (pays d’Orléans), 7909 ; — 2° (monnaie d’Orléans), 3842.

Orliens, Orléans, 126, 200, 1477, 1559, 1561, etc.

Osteun, Autun, 8331.

Oton de Poitiers (seigneur de la cour de Louis-le-Pieux), 8014.

Otrente, rue d’ — (à Pampelune), 5282.


Pampelune, 378, 420, 609, 2345, etc.

Paris, 110, 2607, 4151, 4597, 5094, 5125, 9252.

Passeavant (nom du cheval du roi Grassien), 9911, etc.

Persans, 405, 4899.

Persie, Perse, 5252, 9567.

Piere, Pieron : 1° (cordonnier de Poitiers), 967 ; — 2° (nom d’homme), 2583.

Pilate, 6204.

Pinabel (traître au service de Makaire), 8177.

Pinable (nom de ville ?), 8965.

Pinart (traître au service de Makaire), 8177.

Pinel, 9495. Plusieurs villages d’Espagne portent ce nom.

Piniaus li Normans (nom d’un brigand), 5807.

Plaissenche, Plaisance, 8154 ; Plaissence, 8088.

Ploiegant (nom du cheval du roi Florien), 10009, etc.

Pohiers (nom de peuple qui est l’ancienne forme de Picards ; cf. D. C., sous Poheri), 4568.

Poitevins, 3238, 3370.

Poitiers, 889, 949, 988, etc. ; Potiers, 3759.

Ponce (cousin germain d’Aiol), 4648.

Pont Elie, Pontarlier, 2088, 3504.

Pontieu, Ponthieu, 1397.

Propisse (habitant de Pampelune qui se fait chrétien sous le nom d’Élie), 9665, etc., cf. 10942.

Provence, 10462.

Provin, Provins, 73, 8089.

Puille, Pouille, 8975.


Quaré (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 4390.

Quikenars li panetiers (nom d’un bourgeois d’Orléans, parent de Makaire), 2862.

Quintefeulle, bois de —, 4627, 4642 ; Quintefoille, 4692, 6553, 7198, 7220, etc.


Rahier (nom d’un brigand), 6668.

Raiborc (nom de femme), 2740 ; Raiborghe, 2744.

Raimberghe (nom de la mère d’Audigier dans le poëme burlesque qui porte ce nom, et non pas sa femme, comme pourrait le faire supposer notre texte), 993.

Rainaut (cousin germain et écuyer d’Aiol), 4648 ; Rainalt, 4727.

Rainier : 1° (cousin d’Aiol), 1398 ; — 2° 7236, etc. ; voy. Reinier 2.

Rains, Reims, 2960, 3150, 3417, 5037, etc.

Raoul (chevalier, hôte d’Aiol), 1369.

Ravane, Ravenne, 7235, 7254, 7344, etc.

Reinart (neveu de Makaire), 4749, 4763.

Reinier : 1° (duc de Gascogne), 1616 ; — 2° (neveu de Makaire), 4835, etc., 7909.

Renier, 7564, voy. Reinier 2.

Richart (le même que Richier pour le besoin de l’assonance), 4747, 8856.

Richier (neveu de Makaire), 4761, 7202, 7361.

Ricier (nom d’un brigand), 6668.

Robaut (chef de brigands), 5734, 5759, 5863, etc.

Roimorentin, Romorantin, 4750, 4762, 4832, etc.

Rome, 1180, 6901, etc.

Rosne, Rhône, 9128, 9198, etc.

Rustant (frère de Makaire), 1496, 1513.


Saint Denise, Saint-Denis, 1082, 1994, 3497 ; Saint Denis, 2264, 3297, 3343, etc.

Saint Domin, 8839. Il y a un petit village du nom de Saint-Domain dans le département du Cher.

Saint Germain el praiage, Saint-Germain-des-Prés, 8945.

Saint Gille, Saint-Gille-du-Gard, 9560, 10457, etc.

Saint Michel, bourc —, 4597. Le voisinage d’Orléans nous fait supposer qu’il s’agit sans doute ici du village de ce nom dans l’Orléanais.

Saint Nicolai (à Bar ; voy. ce mot), 10598.

Saint Pierre (de Rome), 2749, etc.

Saint Quentin, 8090.

Sainte Crois, moustier —, (cathédrale d’Orléans), 384, 1890, 2225, 8019, 8029, 8142, 8223 ; Sainte Crous, 1896.

Salenike, Salonique, 9903, 9976, etc.

Sanses : 1° (nom d’un brigand), 3096, 3160, 3168, 3172 ; Sansons, 2359 ; Sanson, 3179 ; — 2° (chevalier du roi Louis-le-Pieux), 4390.

Sarrazins, 405, 604, 657, etc. ;

Sarrasins, 2613, 4526, 4546, etc.

Senlis, 8009.

Sire, Cize, 9563. Cf. à ce sujet la Ch. de Roland, éd. L. Gautier, Eclairc. IV.

Soisons, Soissons, 2960, 3150, 4154, 4649, etc.

Sorant (nom d’un brigand), 5808.

Suberie, 2351. D’après ce vers, les ennemis entrent en France par le Val de Suberie dessous Val Cler ; le rapprochement de ces deux noms de lieux, peut-être imaginaires, ne permet guère d’y voir autre chose que Sivry et Vauclaire en Champagne.


Tabor (chevalier païen), 4974, 4996.

Tabrin (chevalier païen), 4973, 4987.

Terri (sauveur des enfants d’Aiol), 9201, 9212, etc.

Tervagant (nom que le moyen-âge donne à un dieu païen), 9996, etc.

Tieri, Thierry (nom d’un bûcheron), 1727, 1807, 1814 ; Teri, 1754.

Tolete, Tolède, 10835.

Tornebeuf (messager du roi de Nubie), 3982, 3996, 4019, 4060.

Tornebrie (?) (séjour de Grassien), 9264, etc.

Tours, 3862.

Trieves, Trêves, 8088 ; Treves, 8154.

Tudele, Tudela, 4973, 4978.

Tumas (nom donné à l’un des fils d’Aiol), 9353, etc.

Turc, 405, 739, 9818 ; Turs, 714, 10150.


Val Cler, voy. Suberie.

Venisse, Venise, 9262.

Venissien, 10860.

Vermendois, 7527, 9026.

Verson, 4748. Nous avons à choisir entre le village de la Normandie ou celui de l’Aunis.


Yon (roi de Gascogne, dont il est parlé dans Renaud de Montauban), 2086.

Ylaire (compagnon d’Aiol), 4518, 4690, 4753, etc. ; — de Saint Lambert, 4513 ; — 2° (père de Ginart), 9118.

Ysabel (sœur d’Avisse et tante d’Aiol), 1984, 2003, 2073, etc.

FIN.