Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Pigeon Messager.


LE PIGEON MESSAGER [1]


1822


Air de Taconnet (Air noté )


L’aï brillait, et ma jeune maîtresse
Chantait les dieux dans la Grèce oubliés.
Nous comparions notre France à la Grèce,
Quand un pigeon vient s’abattre à nos pieds. (bis.)
Nœris découvre un billet sous son aile :
Il le portait vers des foyers chéris. (bis.)

Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.

bis.


Il est tombé, las d’un trop long voyage ;
Rendons-lui vite et force et liberté.
D’un trafiquant remplit-il le message ?
Va-t-il d’amour parler à la beauté ?
Peut-être il porte au nid qui le rappelle
Les derniers vœux d’infortunés proscrits.

Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.

Mais du billet quelques mots me font croire
Qu’il est en France à des Grecs apporté.
Il vient d’Athène ; il doit parler de gloire :
Lisons-le donc par droit de parenté.
Athène est libre ! amis ! quelle nouvelle !
Que de lauriers tout à coup refleuris !
Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.

Athène est libre ! ah ! buvons à la Grèce :
Nœris, voici de nouveaux demi-dieux.
L’Europe en vain, tremblante de vieillesse,
Déshéritait ces aînés glorieux.
Ils sont vainqueurs ; Athènes, toujours belle,
N’est plus vouée au culte des débris.
Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.

Athène est libre ! ô muse des Pindares !
Reprends ton sceptre, et ta lyre, et ta voix.
Athène est libre en dépit des barbares ;
Athène est libre en dépit de nos rois.
Que l’univers, toujours instruit par elle,
Retrouve encore Athènes dans Paris !
Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.

Beau voyageur, au pays des Hellènes
Repose-toi, puis vole à tes amours ;

Vole, et, bientôt reporté dans Athènes,
Reviens braver et tyrans et vautours.
À tant de rois dont le trône chancelle,
D’un peuple libre apporte encor les cris.
Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE PIGEON MESSAGER.

Air de Taconnet.
No 182.



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key c \major
  \autoBeamOff
  \tempo "Allegro."
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 g8 | e'4 d | c b | a8 a d d | b4 g
c d8 d | e4. f8 | g e c e | d2 | d8.[ (e16)] d8. e16
d4. b8 | a8. b16 c8. d16 | b4. g8 | d'8.[ (e16)] d8. e16 | d4. b8
a b c d | b4. b8 | g'4. g,8 | a4. e'8 | d c b a 
% {page suivante}
g2 | r8. g16 g8. g16 | d'4 c | b8 c d b | c4 g
r8. g16 c8. b16 | a4 r8 d | b8. b16 e8. e16 | c4 f | d g
e4. d8 | c8. d16 e8. fis16 | g2~ g~ g~ g~ g\fermata | e4 dis8. dis16
e4. d8 | c d e c | d4 g, | e' dis8 dis | e4. d8 
c d e fis | g2 | e4 a,8 a | d4. d8 | d e f d 
e4 c | c8[ (d)] e f | g4. f8 | e f d e | c4 r \bar "||"
}
\addlyrics {
L’a -- ï bril -- lait et ma jeu -- ne maî -- tres -- se
Chan -- tait les dieux dans la Grèce ou -- bli -- és
Nous com -- pa -- rions no -- tre France à la Grè -- ce
Quand un pi -- geon vient s’a -- battre à nos pieds
Quand un pi -- geon vient s’a -- battre à nos pieds
Nœ -- ris dé -- couvre un bil -- let sous son ai -- le
Il le por -- tait vers des fo -- yers ché -- ris
Il le por -- tait vers des fo -- yers ché -- ris
Bois dans ma coupe ô mes -- sa -- ger fi -- dè -- le
Et dors en paix sur le sein de Nœ -- ris
Bois dans ma coupe ô mes -- sa -- ger fi -- dè -- le
Et dors en paix sur le sein de Nœ -- ris.
}

Haut

  1. Tout le monde connaît l’usage que quelques peuples font des pigeons pour porter les lettres pressées. On les emporte loin de leur séjour habituel, et ils traversent pour y revenir les plus grandes distances, avec une rapidité qui paraît incroyable.