Ouvrir le menu principal

Œuvres complètes de Béranger/Le Docteur et ses Malades

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Docteur et ses Malades.


LE DOCTEUR ET SES MALADES


À MON MÉDECIN
LE JOUR DE SA FÊTE


Air : Ainsi jadis un grand prophète (Air noté )


Saluons de maintes rasades
Ce docteur à qui je dois tant.
Mais, pour visiter ses malades,
Je crains qu’il n’échappe à l’instant.
À ces soins son art le condamne,
S’il vient un message ennemi.
Fiévreux, buvez votre tisane,
Laissez-nous fêter notre ami.

Oui, que ses malades attendent ;
Il est au sein de l’amitié.
Mais vingt jeunes fous le demandent
D’un air qui pourtant fait pitié.
De Vénus amants trop crédules,
Sur leur état qu’ils ont gémi !
Eh ! messieurs, prenez des pilules ;
Laissez-nous fêter notre ami.


Quoi ! ne peut-on venir au monde
Sans l’enlever à ses enfants ?
Certaine personne un peu ronde
Réclame ses secours savants.
J’entends ce tendron qui l’appelle :
Les parents même en ont frémi.
N’accouchez pas, mademoiselle ;
Laissez-nous fêter notre ami.

Qu’il coule gaîment son automne,
Que son hiver soit encor loin !
Puisse-t-il des soins qu’il nous donne
N’éprouver jamais le besoin !
Puisqu’enfin dans nos embrassades
Il n’est point heureux à demi,
Mourez sans lui, mourez, malades ;
Laissez-nous fêter notre ami.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE DOCTEUR ET SES MALADES.

Air : Ainsi jadis un grand prophète.
No 69.



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key g \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 4 d8 c | b a b g[ (a)] b | c4. a8 c a
fis e fis d[ (e)] fis | g4.~ g8 d' c | b a b g[ (a)] b
c4. a8 c a | fis e fis d[ (e)] fis | g4.~ g8 \bar "||" b c
d b g g'[ (e)] cis | d4. d8 b c | d b g g'[ (e)] cis
d4.~ d8 d c | b a b g[ (a)] b | c4. a8 c a
fis e fis d[ (e)] fis | g4.~ g8 \bar "||"
}

\addlyrics {
Sa -- lu -- ons de main -- tes ra -- sa -- des
Ce doc -- teur à qui je dois tant
Mais pour vi -- si -- ter ses ma -- la -- des
Je crains qu’il n’é -- chappe à l’ins -- tant
À ces soins son art le con -- dam -- ne
S’il vient un mes -- sage en -- ne -- mi
Fié -- vreux bu -- vez vo -- tre ti -- sa -- ne
Lais -- sez- nous fê -- ter notre a -- mi.
}

Haut