À genoux/Les Soirs

Alphonse Lemerre (p. 192).

XVI

LES SOIRS


 
Je me souviens que vous étiez en robe mauve
Quand vous m’avez connu pour la première fois,
Ô vous qui surpassiez les Reines et les Rois
Par votre inexorable orgueil de bête fauve.

Alors, vous dont la main nous transporte et nous sauve,
Vous m’avez emmené comme un enfant des bois.
Je me souviens que vos membres étaient très-froids
Et votre corps très-blanc dans la profonde alcôve.

Ma vie et ma douleur noire peuvent finir.
Je n’ai jamais tourné les yeux vers l’avenir.
C’est le passé splendide et triste que j’adore.

Je me souviens d’un jour où vous m’avez donné
Un peu d’espoir. Et puis je me souviens encore
D’un soir très-sombre où vous m’avez abandonné.