Vieux manoirs, vieilles maisons/065

Ls.-A. Proulx (p. 200-206).

LE MANOIR COUILLARD À MONTMAGNY



A NTOINE Couillard de Lespinay né le 16 février 1789, prit son titre de docteur en médecine à l’université de Philadelphie. Il revint ensuite à Québec où il pratiqua sa profession pendant plusieurs années.

Seigneur de la Rivière-du-Sud, M. Couillard songeait depuis longtemps à retourner à Saint-Thomas. Le vieux manoir de ses ancêtres tombait en ruine. Il décida de le reconstruire et en fit une des plus belles maisons de l’époque.

Le prix des travaux dépassa de beaucoup les calculs de M. Couillard, et, comme son domaine était hypothéqué pour d’autres dettes, il lui fallut compter avec les exigences de ses créanciers. Dans l’intervalle, M. Couillard fut nommé registrateur du comté de L’Islet. Ce secours tardif ne put le sauver de la ruine. Son domaine fut vendu pour le prix de trois mille livres, juste le montant des obligations contractées.

Le vaste domaine transmis de génération en génération dans la même famille, depuis Louis Couillard, passa en d’autres mains. Le sensible seigneur de la Rivière-du-Sud ne put survivre à ce malheur. Il décéda le 15 juin 1847, a l’âge de 56 ans.

M. Aubert de Gaspé, qui fut peut-être le plus intime et le meilleur ami du seigneur Couillard, lui adressait l’adieu suivant dans ses Anciens Canadiens :

« Ô le plus ancien et le plus constant de tous mes amis, tu m’as abandonné sur cette terre de douleur, après une amitié sans nuage de plus d’un demi-siècle, pour habiter un lieu de repos. Car toi, aussi, ô le plus vertueux des hommes que j’ai connus, tu as bu à la coupe amère des tribulations ! Tu as vu passer le domaine de tes aïeux entre les mains de l’étranger ! Et, lorsque tu es descendu dans le tombeau, tu n’as emporté avec toi, de toutes tes vastes possessions, de l’Ilet[1] même que tu affectionnais tant pendant ton enfance, que la poignée de terre que le fossoyeur et tes amis ont jetée sur ton cercueil. »

Roy - Vieux manoirs, vieilles maisons, 1927 page 233.jpg
Le manoir Couillard à Montmagny

L’acquéreur du domaine seigneurial de la Rivière-du-Sud fut M. Randall Patton. Sir James Lemoine nous apprend qu’en 1850 M. Patton le nomma procureur de son domaine. « Ma principale besogne, dit-il, était de manger de solides repas au manoir et de signer force brefs de poursuites pour faire rentrer les innombrables arrérages de cens et rentes seigneuriales. »

M. Patton décéda le 13 août 1853, et sa famille disparut bientôt de Saint-Thomas.

Le propriétaire du manoir Couillard ou Patton est aujourd’hui M. Maurice Rousseau, avocat, ancien maire de Montmagny[2].

Roy - Vieux manoirs, vieilles maisons, 1927 page 235.jpg
Le moulin Patton à Montmagny

Ce moulin fut construit par le seigneur Patton, peu après son acquisition de la seigneurie de la Rivière-du-Sud. Il a toujours été bien entretenu.

Roy - Vieux manoirs, vieilles maisons, 1927 page 236.jpg
La maison de sir Étienne-Pascal Taché à Montmagny

Sir Étienne-Pascal Taché, qui fut deux fois premier ministre du Canada, décéda dans cette maison le 30 juillet 1865. Né à Montmagny, il ne voulut jamais quitter sa petite patrie. Ses quinze enfants naquirent dans cette maison.

Roy - Vieux manoirs, vieilles maisons, 1927 page 237.jpg
La maison Joseph Têtu à Montmagny

Cette maison très bien conservée date de la fin du régime français ou des premières années du régime anglais. La véranda placée en face de la porte lui enlève, toutefois, de la pureté de ses lignes.

Roy - Vieux manoirs, vieilles maisons, 1927 page 238.jpg
Le manoir Dupuis à Montmagny

La famille Couillard Dupuis est établie à Montmagny depuis bientôt deux siècles et demi. Son premier ancêtre, Guillaume Couillard, s’établit à Québec en 1613.

  1. L’Ilet au petit Couillard dont il est question dans les Anciens Canadiens.
  2. Nous avons emprunté nos renseignements sur le manoir Couillard à l’excellent ouvrage de M. l’abbé Couillard Després, Histoire des Seigneurs de la Rivière-du-Sud et de leurs alliés canadiens et acadiens.