Utilisateur:Zaran/Poème

bugzilla

with <dl> (normal behavior) first patch (with &emsp;) second patch (with <span>)

Une terre au flanc maigre, âpre, avare, inclément
Où les vivants pensifs travaillent tristement,
Et qui donne à regret à cette race humaine
Un peu de pain pour tant de labeur et de peine ;
Des hommes durs, éclos sur ces sillons ingrats ;
Des cités d’où s’en vont, en se tordant les bras,
La charité, la paix, la foi, sœurs vénérables ;
L’orgueil chez les puissants et chez les misérables ;

Une terre au flanc maigre, âpre, avare, inclément
Où les vivants pensifs travaillent tristement,
  Et qui donne à regret à cette race humaine
Un peu de pain pour tant de labeur et de peine ;
  Des hommes durs, éclos sur ces sillons ingrats ;
Des cités d’où s’en vont, en se tordant les bras,
  La charité, la paix, la foi, sœurs vénérables ;
L’orgueil chez les puissants et chez les misérables ;

Une terre au flanc maigre, âpre, avare, inclément
Où les vivants pensifs travaillent tristement,
Et qui donne à regret à cette race humaine
Un peu de pain pour tant de labeur et de peine ;
Des hommes durs, éclos sur ces sillons ingrats ;
Des cités d’où s’en vont, en se tordant les bras,
La charité, la paix, la foi, sœurs vénérables ;
L’orgueil chez les puissants et chez les misérables ;