« Page:Revue des Deux Mondes - 1883 - tome 60.djvu/482 » : différence entre les versions

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « OU modérés dans ses voyages, et en rachetant ses déclarations par des complaisances nouvelles pour les plus vulgaires passions républicaines. A ce jeu, il peut à pe... »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
OU modérés dans ses voyages, et en rachetant ses déclarations par des
ou modérés dans ses voyages, et en rachetant ses déclarations par des
complaisances nouvelles pour les plus vulgaires passions républicaines.
complaisances nouvelles pour les plus vulgaires passions républicaines.
A ce jeu, il peut à peine se promettre quelques succès de circonsiance
A ce jeu, il peut à peine se promettre quelques succès de circonstance
et un lendemain toujours disputé.
et un lendemain toujours disputé.


Ligne 10 : Ligne 10 :
affaires extérieures, qui restent peut-être la plus grave de ses difficultés,
affaires extérieures, qui restent peut-être la plus grave de ses difficultés,
qui sont certainement une des plus vives préoccupations de la France.
qui sont certainement une des plus vives préoccupations de la France.
Ce qui en est réellement de ces afi’aires militaires et diplomatiques oij
Ce qui en est réellement de ces affaires militaires et diplomatiques
le pays se trouve engagé un peu de toutes parts, on ne le sait pas trop,
le pays se trouve engagé un peu de toutes parts, on ne le sait pas trop,
même après le débat qui a ouvert la session et où M. le président du
même après le débat qui a ouvert la session et où M. le président du
Ligne 19 : Ligne 19 :
tout à coup, au dernier moment, une dépêche de notre envoyé, M. Tricou,
tout à coup, au dernier moment, une dépêche de notre envoyé, M. Tricou,
annonçant ou laissant comprendre que le gouvernement du Céleste-Empire
annonçant ou laissant comprendre que le gouvernement du Céleste-Empire
désavouait ou désapprouvait l’attitude trop peu concdiante de
désavouait ou désapprouvait l’attitude trop peu conciliante de
son ministre en Europe, le marquis de Tseng. Malheureusement, dès le
son ministre en Europe, le marquis de Tseng. Malheureusement, dès le
lendemain, tout cela a été démenti ou n’a plus eu aucune importance, il
lendemain, tout cela a été démenti ou n’a plus eu aucune importance, il
n’t^st plus rien resté des bonnes nouvelles de M. Tricou, du désaveu
n’est plus rien resté des bonnes nouvelles de M. Tricou, du désaveu
infligé au marquis de Tseng, et, en définitive, les choses demeurent
infligé au marquis de Tseng, et, en définitive, les choses demeurent
ce qu’elles étaient militairement et diplomatiquement. D’un côté,
ce qu’elles étaient militairement et diplomatiquement. D’un côté,
l’amiral Courbet est descendu à terre et a décidément pris le commandement
l’amiral Courbet est descendu à terre et a décidément pris le commandement
du petit corps expéditionnaire que ! a France a au Tonkin,
du petit corps expéditionnaire que la France a au Tonkin,
dans le bas délia du fleuve Rouge ; mais il est clair qu’avant
dans le bas delta du fleuve Rouge ; mais il est clair qu’avant
d’aller plus loin, avant de s’engager dans des opérations sérieuses,
d’aller plus loin, avant de s’engager dans des opérations sérieuses,
il croit devoir attendre des forces nouvelles, et le gouvernement lui-même
il croit devoir attendre des forces nouvelles, et le gouvernement lui-même
vient de demander de nouveaux crédits qui sont peut-être
vient de demander de nouveaux crédits qui sont peut-être
encore bien insuflisans. D’un autre côté, la Chine garde toujours une
encore bien insuflisans. D’un autre côté, la Chine garde toujours une
attitude assez ènigmatique, se refusant à toute concession qui permettrait
attitude assez énigmatique, se refusant à toute concession qui permettrait
de traiter avec elle, et nos soldats vont rencontrer, non plus ces
de traiter avec elle, et nos soldats vont rencontrer, non plus ces
éternels Pavillons-Noirs, mais les troupes chinoises elles-mêmes à
éternels Pavillons-Noirs, mais les troupes chinoises elles-mêmes à
Ligne 39 : Ligne 39 :
situation sera-t-elle éclaircie par la discussion prochaine sur les crédits
situation sera-t-elle éclaircie par la discussion prochaine sur les crédits
qui ont été demandés ? Rien ne sera évidemment résolu d’ici là, et le
qui ont été demandés ? Rien ne sera évidemment résolu d’ici là, et le
malheur est que le giiuvernement ne se soit pas mis en met^ure de
malheur est que le gouvernement ne se soit pas mis en mesure de
trancher plus tôt la question militaire pour ouvrir avec la Chine des
trancher plus tôt la question militaire pour ouvrir avec la Chine des
négociations nouvelles, pour lui offrir une paix fondée sur des faits
négociations nouvelles, pour lui offrir une paix fondée sur des faits
72 998

modifications