Ouvrir le menu principal

Modifications

coup d'oeil et livre 1
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
 
{{Centré|[[File:Rule Segment - Span - 50px.svg]][[File:Rule Segment - Fancy1 - 40px.svg]][[File:Rule Segment - Span - 50px.svg]]}}
 
 
[[Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 6/Colonies|COUP D’ŒIL SUR LA FONDATION DES COLONIES EUROPÉENNES DANS LES ANTILLES]].
 
 
 
 
{{Centré|[[Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 6/61.1|CHAPITRE PREMIER.]]}}
 
{{table|indentation=-2|titre={{t|Après l’évacuation du Cap, Dessalines se rend aux Gonaïves. — Il y convoque les généraux pour proclamer l’indépendance du pays, qui reprend son nom primitif d’{{sc|Haïti}}. — Particularités relatives à la rédaction des actes. — Cérémonie militaire. — Proclamation du Général en chef au peuple d’Haïti : il prête, avec les officiers généraux, l’armée et le peuple, le serment de renoncer à la France. — Acte constatant la déclaration de l’Indépendance d’Haïti, le 1{{er}} janvier 1804. — Acte des Généraux conférant la dictature à Dessalines, sous le titre de ''Gouverneur général'', avec le droit de choisir son successeur au pouvoir. — Réflexions à ce sujet. — L’armée et le peuple sanctionnent partout les actes précités et y applaudissent. — Conséquences de ces actes. — Examen des opinions et de la conduite de Boisrond Tonnerre, rédacteur des actes. — Dissidence manifestée parmi les officiers généraux sur le projet du massacre des Français. — Le gouverneur général décrète le costume des officiers généraux, la résiliation des baux à ferme des habitations, et favorise la rentrée dans le pays des indigènes expatriés. — Les généraux retournent à leurs commandemens. — Le régime militaire est restauré, l’administration des finances rétablie. — Le siège du gouvernement est fixé à Marchand, dans l’Artibonite. — Réflexions à ce sujet.|80}}|page={{pli|19|32}}}}
 
{{Centré|[[Étude sur l’histoire d’Haïti/Tome 6/61.2|CHAPITRE II.]]}}
 
{{table|indentation=-2|nodots|titre={{t|Dessalines se rend dans l’Ouest et le Sud. — Règlement du 7 février, sur le service militaire et l’administration des finances. — Trois citoyens des Cayes reçoivent l’ordre de préparer un projet de constitution et de lois organiques. — Décret du 22 février, {{tiret|or|donnant}}|80}}|page=&nbsp;}}</noinclude>
123 495

modifications