Différences entre les versions de « Page:Theuriet madame heurteloup 1918.djvu/23 »

aucun résumé de modification
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « {{tiret2|péné|trante}} de l’herbe piétinée montait aux narines des deux adversaires et les gri sait encore. Ils tournaient sur eux-mêmes, oscillaient lentement, pui... »)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{tiret2|péné|trante}} de l’herbe piétinée montait aux
+
{{tiret2|péné|trante}} de l’herbe piétinée montait aux
narines des deux adversaires et les gri
+
narines des deux adversaires et les grisait
sait encore. Ils tournaient sur eux-mêmes,
+
encore. Ils tournaient sur eux-mêmes,
 
oscillaient lentement, puis retombaient sur
 
oscillaient lentement, puis retombaient sur
leurs pieds et s étreignaient avec plus d’em
+
leurs pieds et s'étreignaient avec plus d’emportement.
portement. Cependant, l’embonpoint de M. de
+
Cependant, l’embonpoint de M. de
Saint André commençait à rendre la partie
+
Saint-André commençait à rendre la partie
 
moins égale. Jean suait à grosses gouttes,
 
moins égale. Jean suait à grosses gouttes,
 
son haleine devenait plus courte, ses jarrets
 
son haleine devenait plus courte, ses jarrets
211

modifications