Différences entre les versions de « Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/104 »

m
aucun résumé de modification
 
m
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
« dont les traces n’ont pas cessé d’exister dans le langage et même dans les opinions d’un grand nombre de cultivateurs. Il a fallu, pour les mettre en honneur, qu’on eût appris à les amender, et que les produits fins et recherchés qu’elles donnent à meilleur marché que toutes les autres devinssent d’un usage plus général. Aujourd’hui ces sortes de terres sont de plus en plus appréciées et déjà d’autres pays que la Belgique leur accordent la préférence. En Angleterre, par exemple, elles commencent à l’obtenir, et c’est un fait que dans plusieurs contrées où les terres qualifiées de bonnes sont affermées sur le pied de 23 à 28 shillings l’acre (68 à 78 francs l’hectare), les terres autrefois dites maigres et pauvres se louent de 30 à 38 (de 94 à 109 francs l’hectare). »
+
dont les traces n’ont pas cessé d’exister dans le langage et même dans les opinions d’un grand nombre de cultivateurs. Il a fallu, pour les mettre en honneur, qu’on eût appris à les amender, et que les produits fins et recherchés qu’elles donnent à meilleur marché que toutes les autres devinssent d’un usage plus général. Aujourd’hui ces sortes de terres sont de plus en plus appréciées et déjà d’autres pays que la Belgique leur accordent la préférence. En Angleterre, par exemple, elles commencent à l’obtenir, et c’est un fait que dans plusieurs contrées où les terres qualifiées de bonnes sont affermées sur le pied de 23 à 28 shillings l’acre (68 à 78 francs l’hectare), les terres autrefois dites maigres et pauvres se louent de 30 à 38 (de 94 à 109 francs l’hectare). »
   
 
Tel est le témoignage d’un homme remarquablement érudit en ce qui touche à l’agriculture. Il cite, d’ailleurs, à l’appui de ses observations des autorités non moins sérieuses, le statisticien anglais bien connu Porter entre-autres. Voici comment s’exprime ce dernier « L’opinion relative à l’altération que subit
 
Tel est le témoignage d’un homme remarquablement érudit en ce qui touche à l’agriculture. Il cite, d’ailleurs, à l’appui de ses observations des autorités non moins sérieuses, le statisticien anglais bien connu Porter entre-autres. Voici comment s’exprime ce dernier « L’opinion relative à l’altération que subit
21 630

modifications