« Pleine Lune » : différence entre les versions

Aucun changement de taille ,  il y a 5 ans
aucun résumé des modifications
("Dé-ci" : De-ci)
Aucun résumé des modifications
John Claverhouse répondait à ce surnom. Vous savez ce qu’il évoque : des pommettes largement écartées, le front et le menton se fondant dans les joues pour parfaire un rond et le nez, aplati et mou, planté à égale distance de tous les points de cette circonférence, étalé au centre même du visage comme une boulette de pâte sur un plafond.
 
Peut-être convient-il de chercher là le mobile de ma haine pour John Claverhouse, car son physique offusquait ma vue et je considérais sa présence comme de trop sur terre. Il se peut aussi que masa mère, probablement superstitieuse, ait regardé la lune du mauvais côté à un moment inopportun. Qui sait ?
 
Quoi qu’il en soit, j’exécrais John Claverhouse. Non que je puisse lui reprocher de m’avoir causé un tort quelconque ou joué un sale tour, loin de là. Le mal s’avérait plus grave et plus subtil, d’une essence insidieuse défiant toute analyse et toute définition.
Utilisateur anonyme