« Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/131 » : différence entre les versions

(Wuyouyuan: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
la cadette, qui n’estoit pas si malhonneste que son aisnée, l’appeloit Cendrillon. Cependant Cendrillon,
avec ses méchans habits, ne laissoit pas d’estre cent fois plus belle que ses sœurs, quoyque vestuës très-magnifiquement.
avec ses méchans habits, ne laissoit pas d’estre cent fois plus belle que ses sœurs, quoyque vestuës très-magnifiquement.


II arriva que le fils du roi donna un bal et qu’il en pria toutes les personnes de qualité. Nos deux demoiselles en furent aussi priées, car elles faisoient grande figure dans le pays. Les voilà bien aises et bien occupées à choisir
Il arriva que le fils du Roi donna un bal et qu’il en pria toutes les personnes de qualité. Nos deux Damoiselles en furent aussi priées, car elles faisoient grande figure dans le pays. Les voilà bien aises et bien {{tiret|oc|cupées}}
173 201

modifications