Différences entre les versions de « Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome3.djvu/385 »

Pywikibot touch edit
(Pywikibot touch edit)
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
Pour nous autres hommes, c’est souvent par vanité, quelque-fois par intérêt, que nous consommons notre vie dans la culture des arts. Nous en faisons les instruments de notre fortune : c’est une espèce de profanation. Je suis fâché qu’Horace dise de lui <ref>Dans ses ''Épitres'', liv. II, ép. ii, v. 51. <poem> ...Paupertas impulit audax Ut versus facerem. </poem></ref> :
 
Pour nous autres hommes, c’est souvent par vanité, quelque-fois par intérêt, que nous consommons notre vie dans la culture des arts. Nous en faisons les instruments de notre fortune : c’est une espèce de profanation. Je suis fâché qu’Horace dise de lui <ref>Dans ses ''Épitres'', liv. II, ép. ii, v. 51. <poem> ...Paupertas impulit audax Ut versus facerem. </poem></ref> :
   
::L’indigence est le dieu qui m’inspira des vers.
+
::L’indigence est le dieu qui m’inspira des vers.
87 618

modifications