Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
— A quelle distance sommes-nous de Kolosvar ? demanda le jeune comte.
 
— A une cinquantaine de milles, en suivant la route qui passe par Petroseny et Karlsburg, répondit Jonas. — Est-ce que l’étape est fatigante ?
 
— Est-ce que l’étape est fatigante ?
— Très fatigante pour des piétons, et, s’il m’est permis d’adresser cette observation à monsieur le comte, il parait avoir besoin d’un repos de quelques jours… — Pouvons-nous souper ? demanda Franz de Télek en coupant court aux invites de l’aubergiste.
 
— Très fatigante pour des piétons, et, s’il m’est permis d’adresser cette observation à monsieur le comte, il paraitparaît avoir besoin d’un repos de quelques jours… — Pouvons-nous souper ? demanda Franz de Télek en coupant court aux invites de l’aubergiste.
— Une demi-heure de patience, et j’aurai l’honneur d’offrir à monsieur le comte un repas digne de lui… — Du pain, du vin, des œufs et de la viande froide nous suffiront pour ce soir.
 
— Pouvons-nous souper ? demanda Franz de Télek en coupant court aux invites de l’aubergiste.
— je vais vous servir.
 
— Une demi-heure de patience, et j’aurai l’honneur d’offrir à monsieur le comte un repas digne de lui… — Du pain, du vin, des œufs et de la viande froide nous suffiront pour ce soir.
— Du pain, du vin, des œufs et de la viande froide nous suffiront pour ce soir.
 
jeJe vais vous servir.
 
— Le plus tôt possible.
Utilisateur anonyme