Ouvrir le menu principal

Modifications

m
[[]]
[[Image:Plan.cathedrale.Chalons.sur.Marne.png|center]]
<div class="text">
<span id=Chalons.sur.Marne>Si les diocèses méridionaux de la Champagne avaient subi l’influence
des arts bourguignons, l’un de ceux du nord avait pris certaines dispositions
aux édifices religieux des bords du Rhin. Au commencement du
XIII<sup>e</sup> siècle, on reconstruisit la cathédrale de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes C#Chalons.sur.Marne|Châlons-sur-Marne]], dont le
sanctuaire (33) était dépourvu de bas-côtés, et dont les transsepts allongés
étaient accompagnés, à l’est, de deux chapelles carrées; de deux petits
des transsepts et par une seconde abside; nous serions tentés de le croire
en examinant les dispositions rhénanes de ce plan du côté de l’est<span id="note75"></span>[[#footnote75|<sup>75</sup>]].
Toutefois, si la cathédrale de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes C#Chalons.sur.Marne|Châlons-sur-Marne]] rappelle, dans le plan de
son chevet, celle de Verdun, par exemple, qui est entièrement rhénane,
les détails, le système de construction et l’ornementation, se rapprochent
premières années du XIII<sup>e</sup> siècle, se rapproche du style français dans sa
partie orientale; il peut être classé parmi ceux qui, élevés au moyen de
ressources insuffisantes, comme Troyes, [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes C#Chalons.sur.Marne|Châlons-sur-Marne]], Meaux, ne
furent point fondés, ou le furent mal. La nef (36), bâtie au commencement
du XIII<sup>e</sup> siècle, fut remaniée dans sa partie supérieure cinquante ou soixante
5 406

modifications