« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Mâchicoulis » : différence entre les versions

m
Bot : Remplacement de texte automatisé (-(class=prose|class="prose"|class=text) +class="text")
m ([[]])
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-(class=prose|class="prose"|class=text) +class="text"))
{{TextQuality|100%}}<div class=prose"text">
{| width=100% border="0"
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>< [[Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 6 Lunette|Lunette]]</center>
</div>
[[Image:Illustration_fig1_6_205.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
<br>
masquant absolument le cloître et ses dépendances. Dans l'origine, c'est-à-dire au XII<sup>e</sup> siècle, la grande
</div>
[[Image:Illustration_fig2_6_206.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
<br>
communiquant à la porte A. Devant des contre-forts B s'ouvrent des mâchicoulis C, d'autres mâchicoulis D
</div>
[[Image:Illustration_fig3_6_207.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
La coupe transversale, faite sur <i>a b</i> (2) indique en A la grande salle
des États; en B, les contre-forts. On voit comment sont disposés les
</div>
[[Image:Illustration_fig4_6_209.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
Voici (4) quelle est la disposition des mâchicoulis couronnant l'église
de Royat. En A on voit le mâchicoulis en coupe; il est présenté de
</div>
[[Image:Illustration_fig5_6_210.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
Vers la même époque, en Bourgogne, où la pierre calcaire est
abondante, belle et solide, nous voyons poindre les mâchicoulis. Il en
 
[[Image:Illustration_fig7_6_212.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
Il est clair que les assaillants placés en O, à la base de la tour (voir le
plan, figure 6), ne pouvaient guère être atteints par les projectiles tombant de ces mâchicoulis; mais il faut dire que cette tour est élevée sur
</div>
[[Image:Illustration_fig8_6_213.png|center]]
<div class=prose"text">
Bien que ce bec domine un escarpement de rocher considérable et
qu'il soit plein, cependant il est couronné par la rangée de mâchicoulis
</div>
[[Image:Illustration_fig9_6_214.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
<br>
soin de les faire tailler. Dans des sièges longs et lorsque les approvisionnements venaient à manquer, on jetait par les
</div>
[[Image:Illustration_fig10_6_215.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
En supposant que les remparts B sont assez élevés pour ne pas
craindre les échelades, le talus formera avec la verticale un angle plus
</div>
[[Image:Illustration_fig11_6_217.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
Nous l'avons dit tout à l'heure, les mâchicoulis ne se défendent bien
que s'ils sont couverts comme l'étaient les hourds. Examinons donc les
</div>
[[Image:Illustration_fig12_6_219.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
<br>
possédaient pas encore d'artillerie à feu, et lorsque les chemins de ronde étaient assez élevés au-dessus du sol pour que leurs
</div>
[[Image:Illustration_fig13_6_220.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
<span id=Beziers2>On établit quelquefois des mâchicoulis sur le couronnement des églises
lorsqu'on jugeait que celles-ci pouvaient être investies; c'est ainsi que sur
</div>
[[Image:Illustration_fig14_6_221.png|center|400px]]
<div class=prose"text">
 
<br><br>
98 714

modifications