Différences entre versions de « Se sentir vivre »

4 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
aucun résumé de modification
(Nouvelle page : {{Titre|<big>Se sentir vivre</big>|Émile Armand|1910}} <div class="text"> Catégorie:XXe siècleCatégorie:1910 [[Catégorie:Anar...)
 
'''III'''.On peut se prétendre anarchiste et végéter. On peut refléter l'anarchisme de son journal, de son écrivain préféré, de son groupe. On peut s'affirmer original et n'être au fond un hors texte ou un en dehors qu'à la deuxième ou troisième puissance.
 
Être astreint au joug d'une morale dire « anarchiste », c'est toujours être lié. Toutes les morales ''a priori'' se valent: théocratiques, bourgeoises, collectivistes ou anarchistes. Courber l'échine sous une règle de conduite contraire à votre jugement, à votre raison, à votre expérience, à ce que vous sentez et souhaitez, sous prétexte que c'est la règle choisie par tous les membres de votre groupement, c'est faire acte d'encloîtré, non d'anarchiste. Pas plus qu'est geste d'un négateur d'autorité la crainte de perdre l'estime ou d'encourir la réprobation de votre entourage. Tout ce que votre camarade peut réclamer de vous c'est de ne point empiéter sur la pratique de sa vie ; il ne peut aller au-delà.
 
'''IV'''.Une condition essentielle pour « se sentir vivre », c'est savoir apprécier la vie. Morales, sensations, lignes de conduite, émotions, connaissances, facultés, opinions, passions, sens, cerveau, etc., autant de moyens permettant d'apprécier la vie, autant de serviteurs mis à la disposition du « moi » pour qu'il se développe et s'épanouisse. Les maîtrisant tous, le « négateur d'autorité » conscient ne se laisse maîtriser par aucun d'eux. Là ou il succombe c'est par manque d'éducation de la volonté ; ce n'est pas irréparable. Le « hors-domination » raisonné n'est pas un peureux, il jouit de toutes choses, mord à toutes choses, dans les limites de l'appréciation individuelle. Il goûte à tout et rien ne lui répugne, sous condition de garder son équilibre moral.
1 058

modifications