« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Arc-boutant » : différence entre les versions

m
[[]]
m ([[]])
m ([[]])
ce sont des exceptions.
 
<span id=Clermont.Ferrand>Il existe en France trois grandes églises bâties pendant le XIV<sup>e</sup> siècle, qui
nous font voir jusqu'à quel point ces règles sur la construction des voûtes
et des arcs-boutants étaient devenues fixes: ce sont les cathédrales de
[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes C#Clermont.Ferrand|Clermont-Ferrand]], de Limoges et de Narbonne. Ces trois édifices sont
l'œuvre d'un seul homme, ou au moins d'une école particulière, et bien
qu'ils soient élevés tous trois au delà de la Loire, ils appartiennent à l'architecture
[[Image:Arc.boutant.cathedrale.Clermont.Ferrand.png|center]]
<div class=prose>
Nous donnons ici (64) un des arcs-boutants de la cathédrale de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes C#Clermont.Ferrand|Clermont-Ferrand]],
construits comme toute cette église en lave de Volvic.
</div>
5 406

modifications