Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
== 279. ==
Celui qui fait de quelqu'un son idole essaie de se justifier devant lui-même en l'élevant dans l'idéal; il se fait artiste, sur la personne de son idole, pour avoir bonne conscience. S'il souffre il ne souffre pas de son ignorance, mais du mensonge qu'il se fait à soi-même en affectant l'ignorance. - La misère et la joie intérieures d'un pareil homme - et tous ceux qui aiment avec passion son ainsi faits - ne peuvent s'épuiser avec des seaux de dimension normale.
 
{{sc|En quoi nous devenons des artistes}}. - Celui
Celui qui fait de quelqu'unquelqu’un son idole essaie de se justifier devant lui-même en l'élevantl’élevant dans l'idéall’idéal; il se fait artiste, sur la personne de son idole, pour avoir bonne conscience. S'ilS’il souffre il ne souffre pas de son ignorance, mais du mensonge qu'ilqu’il se fait à soi-même en affectant l'ignorancel’ignorance. - La misère et la joie intérieures d'und’un pareil homme - et tous ceux qui aiment avec passion son ainsi faits - ne peuvent s'épuisers’épuiser avec des seaux de dimension normale.
 
== 280. ==
 
Infantile{{sc|Enfantin}}. - Celui qui vit comme les enfants - celui donc qui ne lutte pas pour gagner son pain et ne croit pas que ses actions aient une signification finale - celui-là reste infantile.
 
== 281. ==
 
{{sc|Le « moi » veut tout avoir}}. - Il semble que l'hommel’homme n'agissen’agisse en général que pour posséder : du moins les langues qui ne considèrent toute action passée que comme aboutissant à une possession permettent-elles cette supposition (« j'aij’ai parlé, lutté, vaincu », cela veut dire : je suis maintenant en possession de ma parole, de ma lutte, de ma victoire). Comme l'hommel’homme apparaît avide! Ne pas même laisser échapper le passé, désirer l'avoirl’avoir encore, lui aussi !
207 702

modifications