« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Construction -- Principes » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
 
Aucun résumé des modifications
sans mortier, comme l'appareil romain.
 
[[Image:Maconnerie.XIe.et.XIIe.siecle.png|center]]
[Illustration: Figure 2.]
 
Ce genre de bâtisse est apparent dans les grandes constructions monastiques
après leur construction.
 
[[Image:Construction.arcs.doubleaux.png|center]]
[Illustration: Fig. 3]
 
Mais il est nécessaire que nos lecteurs prennent une idée exacte de ce
quatre premiers. Quand on connaît les moyens employés pour construire
 
[[Image:Schema.voute.arete.png|center]]
[Illustration: Fig. 4.]
 
une voûte d'arête, on comprend facilement quel avait été le motif de cette
reconnaissaient le danger des larges voûtes en berceaux.
 
[[Image:Schema.voute.arete.2.png|center]]
[Illustration: Fig. 5.]
 
Soit donc (5) A B C D le parallélogramme d'une travée de nef en plan,
en se rapprochant de la clef I.
 
[[Image:Schema.voute.arete.3.png|center]]
[Illustration: Fig. 6.]
 
En effet, soit (6) la coupe transversale de la voûte suivant H O. Soit
saillantes; sur ce massif, on posa les rangs de moellons parallèlement
à la section F'I' pour fermer la voûte.
 
[[Image:Schema.voute.arete.4.png|center]]
 
Le résultat de ces tâtonnements fut que les voûtes d'arêtes n'étaient
arcs dont le diamètre était donné par l'écartement des piles.
 
[[Image:Coupe.voute.arete.romane.png|center]]
[Illustration: Fig. 7]
 
[illustration: Fig. 8]
 
Afin de nous faire comprendre, soit (8) la coupe longitudinale d'une
voûte d'arête romaine composée de travées; la ligne AB est horizontale:
 
[[Image:Coupe.voute.arete.romane.barlongue.png|center]]
[Illustration: Fig. 8 bis.]
 
[Illustration: Fig. 9.]
 
c'est la coupe du demi-cylindre longitudinal. Soit (8 bis) la coupe longitudinale
sur l'extrados de ces arcs doubleaux et sur les deux cintres diagonaux en
charpente.
 
[[Image:Schema.voute.arete.5.png|center]]
 
Dans les constructions élevées chez tous les peuples constructeurs, les
piles, et les murs ne devenaient que des clôtures, qu'à la rigueur on
 
[[Image:Naissance.voute.arete.romane.png|center]]
[Illustration: Fig. 10.]
 
[Illustration: Fig. 10 bis.]
 
pouvait bâtir après coup ou supprimer. Il fallait une assiette à ces formerets,
les membres des voûtes donnent la section horizontale des piles, leur
forme dérive de ces membres.
 
[[Image:Plan.pilier.roman.isole.png|center]]
 
Cependant ces voûtes étaient
contre-buttées d'une manière
la méthode indiquée en B.
 
[[Image:Claveaux.concentriques.png|center]]
[Illustration: Fig. 11]
 
[Illustration: Fig. 12.]
5 406

modifications