Différences entre les versions de « Contes de la bécasse (Havard, 1894)/Aux champs »

m
Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu)
m (Marc : prose)
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu))
Les Vallin vivotaient à leur aise, grâce à la pension. La fureur inapaisable des Tuvache, restés misérables, venait de là.
 
Leur fils aîné partit au service. Le second mourut ; Charlot resta seul à peiner avec le vieux père pour nourrir la mère et deux autres soeurssœurs cadettes qu'il avait.
 
Il prenait vingt et un ans, quand, un matin, une brillante voiture s'arrêta devant les deux chaumières. Un jeune monsieur, avec une chaîne de montre en or, descendit, donnant la main à une vieille dame en cheveux blancs. La vieille dame lui dit :
98 714

modifications