Ouvrir le menu principal

Modifications

m
[[]]
beaucoup de tours en maçonnerie étaient et sont encore couvertes par des
pavillons en bois qui ne sont, à proprement parler, que des combles
très-aigus. <span id="Amiens69">La flèche de charpenterie est une œuvre à part, complète, qui
possède son soubassement, ses étages et son toit; elle peut, il est vrai,
être posée sur une tour en maçonnerie, comme étaient les flèches de la
Cathédrale d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] avant le XVI<sup>e</sup> siècle, celle de Beauvais avant la chute
du transsept, celle de Notre-Dame de Rouen avant l'incendie, comme est
encore celle de la cathédrale d'Évreux; mais cependant elle se distingue
l'idée d'élever une tour carrée sur les quatre piliers de la croisée. Plusieurs
de nos grandes cathédrales ont possédé ou possèdent encore ces tours
carrées. [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]], Reims, Beauvais ont eu leur tour de maçonnerie sur le
milieu du transsept; Rouen, Laon, Bayeux, Évreux, Coutances, les ont
conservées en tout ou partie. Mais soit que l'argent manquât, soit que les
Les détails, trop petits d'échelle, paraissent confus, gênent les lignes
principales au lieu de les faire ressortir. Cependant, nous voyons encore,
sur le transsept de la cathédrale d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]], une flèche du commencement
du XVI<sup>e</sup> siècle, dans l'exécution de laquelle les qualités signalées ci-dessus
sont développées avec un rare bonheur.
 
<span id="Amiens70">Si la flèche de la cathédrale d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] est une œuvre remarquable en
elle-même, elle n'est nullement en rapport de proportions avec l'édifice:
sa base est grêle, sort du comble brusquement, sans transition; l'ensemble
plancher,
comme s'ils l'eussent élevée sur le sol. Il y a donc dans la charpente
de la flèche d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] deux choses: la plate-forme inférieure et la flèche
proprement dite que cette plate-forme est destinée à porter. Cette donnée
admise, ces maîtres en ont tiré le meilleur parti possible; mais le principe
une partie de ce plancher suspendu plus chargée que l'autre, puisque
les vents d'ouest sont les plus fréquents et les plus violents, surtout à
[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]].
Amiens.
</div>
[[Image:Fleche.cathedrale.Amiens.2.png|center]]
[[Image:Fleche.cathedrale.Amiens.3.png|center]]
<div class=prose>
La silhouette de la flèche de Notre-Dame d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] est heureuse; il ne
manque à cette œuvre de charpenterie que d'être sur un monument moins
grandiose. La fig. 28 présente le géométral de cette flèche recouverte de
sa plomberie. Malheureusement la flèche d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] a subi des mutilations;
son couronnement a été refait d'une façon barbare dans le dernier siècle,
à la suite d'un incendie partiel causé par la foudre. La plomberie, en
primitives de la plomberie sont fort remarquables.
 
En résumé, si la flèche de Notre-Dame d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Amiens|Amiens]] n'est pas une œuvre
irréprochable, elle mérite cependant d'être étudiée; d'ailleurs c'est la
seule de cette dimension qui existe encore en France. Son poids est
5 406

modifications