Différences entre les versions de « Page:Flaubert - Bouvard et Pécuchet, éd. Conard, 1910.djvu/455 »

m
aucun résumé de modification
m
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
<br />
 
<br />
   
Eh ! bon Dieu, qui pense aujourd’hui à Voltaire ? quelque sot ignorant, en retard d’un demi-siècle, un épicier parvenu de la rue Quincampoix peut-être, ou un maire de village qui veut faire peur à son cure.
+
Eh ! bon Dieu, qui pense aujourd’hui à Voltaire ? quelque sot ignorant, en retard d’un demi-siècle, un épicier parvenu de la rue Quincampoix peut-être, ou un maire de village qui veut faire peur à son curé.
   
 
<div style="text-align:right">{{sc|Eugène de Mirecourt.}}</div>
 
<div style="text-align:right">{{sc|Eugène de Mirecourt.}}</div>
Ligne 31 : Ligne 31 :
 
<br />
 
<br />
   
De quel philtre les Parisiennes se servent-elles pour être toutes jolies au mois d’avril, même celles qui ne le sont pas ? Est-ce un don qu’elles tiennent du serpent qui les a tant aimées depuis le jardin d’Eden ?
+
De quel philtre les Parisiennes se servent-elles pour être toutes jolies au mois d’avril, même celles qui ne le sont pas ? Est-ce un don qu’elles tiennent du serpent qui les a tant aimées depuis le jardin d’Éden ?
   
 
<div style="text-align:right">{{sc|Amédée Achard.}}</div>
 
<div style="text-align:right">{{sc|Amédée Achard.}}</div>
107

modifications