Différences entre les versions de « Page:Austen - La Famille Elliot T1.djvu/117 »

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
même. Comme Maria profitait du séjour
même. Comme Maria profitait du séjour
de sa sœur pour se livrer à la paresse, et
de sa sœur pour se livrer à la paresse, et
chargeait de tous les soins qu’elle devait à
la chargeait de tous les soins qu’elle devait à
ses enfans et à son ménage, elle n’était pas
ses enfans et à son ménage, elle n’était pas
fâchée d’être interrompue de temps en temps
fâchée d’être interrompue de temps en temps
Ligne 14 : Ligne 14 :
toucher du piano ; elle était d’une force supérieure
toucher du piano ; elle était d’une force supérieure
aux Musgrove ; mais elle n’avait pas de
aux Musgrove ; mais elle n’avait pas de
voix et ne pinçait pas de la harpe, instrument,
voix et ne pinçait pas de la harpe, instrument
plus à la mode que le clavecin : elle n’avait là
plus à la mode que le clavecin ; elle n’avait là
personne pour l’admirer et vanter ses talens,
personne pour l’admirer et vanter ses talens ;
on les laissait de côté, excepté lorsque les
on les laissait de côté, excepté lorsque les
autres étaient fatiguées, ou qu’on se trouvait
autres étaient fatiguées, ou qu’on se trouvait
Ligne 23 : Ligne 23 :
ne lui était pas nouvelle ; elle savait qu’en
ne lui était pas nouvelle ; elle savait qu’en
jouant elle ne pouvait faire plaisir qu’à elle-même.
jouant elle ne pouvait faire plaisir qu’à elle-même.
Depuis qu’elle avait l’age de quatorze
Depuis qu’elle avait l’âge de quatorze
ans, époque où elle perdit sa mère, personne
ans, époque où elle perdit sa mère, personne
ne l’avait écoutée, personne ne l’avait {{tiret|encou|ragée.}}
ne l’avait écoutée, personne ne l’avait {{tiret|encou|ragée.}}
210 605

modifications