« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Arc-boutant » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
d'un très-grand rayon, et d'une courbure peu sensible par conséquent, on
avait le soin de les charger puissamment au-dessus de leur naissance, près
de la culée, pour éviter le déversement. <span id=Paris1>Ce système a été adopté dans la
construction des immenses arcs-boutants de Notre-Dame de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes P#Paris|Paris]], refaits
au XIV<sup>e</sup> siècle (59). Ces arcs prodigieux, qui n'ont pas moins de 15 mètres
5 406

modifications