« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Perron » : différence entre les versions

m
Bot: Fixing redirects
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-(class=prose|class="prose"|class=text) +class="text"))
m (Bot: Fixing redirects)
{{TextQuality|100%}}<div class="text">
{| width=100% border="0"
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>< [[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 7, Penture|Penture]]</center>
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index alphabétique - P|Index alphabétique - P]]</center>
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 7, Pierre|Pierre]] ></center>
|-
|
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index Tome 7|Index par tome]]</center>
|
|}
<div class="text">
Les perrons des châteaux étaient accompagnés de montoirs (voy.
[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 6, Montoir|Montoir]]):
</div>
<center>
Ce ne
fut que vers la fin du dernier siècle que le grand degré du palais fut détruit,
pour être remplacé par le perron actuel (voy. [[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 7, Palais |Palais ]], fig. 1). C'est
devant cet emmarchement, un peu vers la gauche, qu'était planté le
may. Nous donnons (fig. 1) une vue perspective du perron élevé au
Quelquefois
ces perrons étaient couverts en tout ou partie tel était celui du
château de Montargis (voy. [[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Escalier|Escalier]], fig. 2), qui datait du XIII<sup>e</sup> siècle, et se
divisait en trois rampes surmontées de combles en charpente.
</div>
313 808

modifications