Différences entre les versions de « Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Évêché »

m
Bot: Fixing redirects
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-(class=prose|class="prose"|class=text) +class="text"))
m (Bot: Fixing redirects)
{{TextQuality|100%}}<div class="text">
{| width=100% border="0"
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>< [[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Évangile|Évangile]]</center>
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index alphabétique - E|Index alphabétique - E]]</center>
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Évier|Évier]] ></center>
|-
|
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index Tome 5|Index par tome]]</center>
|
|}
leurs portiques ouverts, de vastes logements; presque toujours ils
conservent les signes de la demeure féodale, c'est-à-dire qu'ils sont fortifiés
sur les dehors, munis de créneaux et de tours (voy. [[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 7, Palais |Palais ]],
[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 8, Salle |Salle ]],
[[Dictionnaire raisonné de l'architecturel’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 9, Tour |Tour ]]). Il ne nous reste en France que peu d'évêchés ou archevêchés
anciens. Toutefois, nous signalerons ici le palais archiépiscopal de Narbonne,
XIV<sup>e</sup> siècle (aujourd'hui hôtel de ville et musée); les évêchés de
313 808

modifications