Ouvrir le menu principal

Modifications

m
Correction des redirects après renommage
{{TextQuality|75%}}<div class="text">
{{Navigateur|[[Aurore - Livre troisième - §157195]]|[[Aurore/Livre troisième]]|[[Aurore - Livre troisième - §159197]]}}
 
Les questions les plus personnelles de la vérité. - « Qu'est-ce au fond ce que je fais? Et à quoi veux-je en venir, moi? » - telle est la question de la vérité, que l'on n'enseigne pas dans l'état actuel de notre culture et que, par conséquent, l'on ne pose point, car on n'en trouverait pas le temps. Par contre, dire des bêtises aux enfants et non point leur parler de la vérité, dire des amabilités aux femmes qui seront plus tard des mères, et non point leur parler de la vérité, parler aux jeunes gens de leur avenir et de leurs plaisirs, et non point de la vérité, - à cela on trouve toujours du temps et du plaisir! - Mais qu'est-ce que soixante-dix ans à passer! - cela finit bientôt; il importe si peu que la vague sache où la porte la mer! Il pourrait même y avoir de la sagesse à ne pas le savoir. - « Admettons : mais c'est un manque de fierté de ne pas même s'en informer; notre civilisation ne rend pas les hommes fiers. » - Tant mieux! - « Est-ce vraiment tant mieux? »
''Climat du flatteur''. – Il ne faut plus chercher maintenant les flatteurs, qui font les chiens couchants, dans le voisinage des princes, – ceux-ci ont tous le goût militaire qui répugne au flatteur. Mais cette fleur s'épanouit maintenant encore dans le voisinage des banquiers et des artistes.
</div>
{{A3}}
313 808

modifications