Différences entre les versions de « Diloy le chemineau »

La voiture s’éloigna. Quand on arriva, Anne dormait si profondément que sa bonne la prit, la déshabilla, la coucha sans qu’elle ouvrît les yeux. Laurent ne dormait qu’à moitié, il y voyait encore un peu ; sa maman l’aida à se déshabiller, à faire une très courte prière et à se coucher.
 
{{TextQuality|100%}}===XV - Conversations utiles===
 
Félicie était restée dans le salon avec son oncle ; il s’assit, lui prit la main, la fit asseoir près de lui.
Quand ils furent seuls, Mme d’Orvillet dit à son frère :
 
« Albert, tu avais une idée en le questionnant sur ses talents de*** jardinier ; je crois la deviner.
 
{{sc|Le général}}. —
84 322

modifications