Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/570 »

→‎Page non corrigée : Page créée avec « quelques occasions comme s’il eût désiré d’avoir part au gouvernement incertain et orageux de Louis XIII. Il est vrai que le mot célèbre, cité par M. de Voltaire, est une belle réparation de cette faiblesse, si pourtant elle est aussi réelle que l’ont prétendu ses ennemis. {{Sep4}} {{Centré|'''ROUE.'''}} {{Centré|''Sur ce genre de supplice<ref>Voltaire, tome XLV, p. 345.</ref>.''}} La loi qui l’établit est du chancelier Poyet ; il est utile... »
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « quelques occasions comme s’il eût désiré d’avoir part au gouvernement incertain et orageux de Louis XIII. Il est vrai que le mot célèbre, cité par M. de Voltaire, est une belle réparation de cette faiblesse, si pourtant elle est aussi réelle que l’ont prétendu ses ennemis. {{Sep4}} {{Centré|'''ROUE.'''}} {{Centré|''Sur ce genre de supplice<ref>Voltaire, tome XLV, p. 345.</ref>.''}} La loi qui l’établit est du chancelier Poyet ; il est utile... »)
(Aucune différence)