Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/563 »

→‎Page non corrigée : Page créée avec « qu'il est important au bonheur commun que la force publique se réunisse pour la protection du droit de chacun ; au contraire, l’anarchie dans la religion, non-seulement est indifférente, mais elle est même presque nécessaire au repos public. Il est difficile que deux sectes rivales subsistent sans causer de troubles, et presque impossible que deux cents sectes en puissent causer jamais. La tolérance absolue, la destruction de toute juridiction ecclés...
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « qu'il est important au bonheur commun que la force publique se réunisse pour la protection du droit de chacun ; au contraire, l’anarchie dans la religion, non-seulement est indifférente, mais elle est même presque nécessaire au repos public. Il est difficile que deux sectes rivales subsistent sans causer de troubles, et presque impossible que deux cents sectes en puissent causer jamais. La tolérance absolue, la destruction de toute juridiction ecclés...)
(Aucune différence)