Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Mais, bien qu’il ne cessât point d’épier la jeune fille,
pas une fois, de toute la journée, il ne put se trouver
seul avec elle. EvidemmentÉvidemment, elle l’évitait. Vers le soir,
cependant, elle fut obligée d’entrer dans une chambre
voisine de celle qu’il occupait. Le médecin avait consenti à rester jusqu’au lendemain, et Katucha avait reçu
 
Katucha avait passé ses deux mains dans une taie
d’oreiller et s’apprêtait à y introduire l’oreiller, lors-lorsqu’elle
qu’elle entendit la porte s’ouvrir. Elle se retourna vers
Nekhludov et lui sourit ; mais ce n’était plus son sourire
confiant et joyeux d’auparavant : c’était un sourire plaintif, épouvanté. Il semblait dire à Nekhludov que ce qu’il faisait là était mal, qu’il ne devrait pas le faire. Et en vérité, pendant une minute, Nekhludov s’arrêta ; la lutte des deux hommes en lui faillit s’engager de nouveau.
4 026

modifications