Différences entre les versions de « Page:Bouillet - Chassang - Dictionnaire universel d'histoire-geo - 1878 - P2 - H-P.djvu/335 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
MAHMOUD i, sultan des Ottomans, né en 1696, m. en 1754, était fils de Mustapha II, et fut placé sur le trône de Constantinople en 1730 par le visir Patrona Khalil, après la déposition d'Achmet III. Il se plongea dans la mollesse, se laissa enlever par les Russes Ot-chakoff et Kinburn, 1734, et battre par les Perses, 1743.
 
MAHMOUD i, sultan des Ottomans, né en 1696, m. en 1754, était fils de Mustapha II, et fut placé sur le trône de Constantinople en 1730 par le visir Patrona Khalil, après la déposition d'Achmet III. Il se plongea dans la mollesse, se laissa enlever par les Russes Ot-chakoff et Kinburn, 1734, et battre par les Perses, 1743.
   
MAHMOUD ii, né en 1785, m. en 1839, fut élevé au trône en 1808 par Mustapha Beiraktar, chef des Janissaires, à la place de Mustapha IV, eut à soutenir des guerres malheureuses contre, la Russie, perdit la Bessarabie en 1812, par la paix de Bukharest, vit de 1812 à 1817 la Servie, la Moldavie, la Valachie lui échapper également, fut forcé de reconnaître l'indépendance des Iles Ioniennes (1819), vit en 1820 éclater l'insurrection de la Grèce, et fut contraint, après 8 ans d'une guerre désastreuse, à abandonner la plus grande partie de ce pays, qui fut érigé en royaume indépendant (1828). Il ne fut pas plus heureux dans une nouvelle guerre avec la Russie : l'intervention des puissances européennes empêcha seule3.es Russes d'entrer à Constantinople; et il fut forcé d'accepter toutes les conditions du vainqueur à Andriùqplé (1829). Pendant, ce temps, Ali, pacha de Janina, bravait.son autorité (1819-22); Méhémet-Âli, pacha d’Égypte, qui s'était rendu. indépendant, lui enlevait la.Syrie en 1831 et battait ses troupes; défait 3 fois par les Égyptiens, Mahmoud se trouva réduit à recourir.à }â Russie, et,;pai- le traité d'Unkiar-Skélessi, il.se jnit à la merci de cette puissance. Il venait d'entamer une nouyv guerre avec Méhémet-Ali lorsqu'il mourut, en 1839;: peu de jours avant sa mort son armée avait été:détruite àNézib par Ibrahim, fils de. Méhémet-Ali. .Reconnaissant l'infériorité de son peuple vis-à-vis. de la civilisation européenne, Mahmoud avait entrepris de régénère! son empire : après avoir extermine. les Janissaires, qui s'opposaient a ses projets (1826), il appela à son aide les sciences et les institutions de l'Occident; il disciplina ses troupes à l'européenne"; il.publia, en 1839, un flrman qui garantissait la liberté des cultes et plaçait les chrétiens sous la juridiction de leurs patriarches; enfin il prépara la nouvelle organisation po-. litique et administrative, réalisée depuis par le îan-Zimat. Malheureusement, ces réformes, exécutées le plus souvent sans adresse et sans suite, froissèrent plus les Musulmans qu'elles ne servirent le sultan.
+
MAHMOUD ii, né en 1785, m. en 1839, fut élevé au trône en 1808 par Mustapha Beiraktar, chef des Janissaires, à la place de Mustapha IV, eut à soutenir des guerres malheureuses contre, la Russie, perdit la Bessarabie en 1812, par la paix de Bukharest, vit de 1812 à 1817 la Servie, la Moldavie, la Valachie lui échapper également, fut forcé de reconnaître l'indépendance des Iles Ioniennes (1819), vit en 1820 éclater l'insurrection de la Grèce, et fut contraint, après 8 ans d'une guerre désastreuse, à abandonner la plus grande partie de ce pays, qui fut érigé en royaume indépendant (1828). Il ne fut pas plus heureux dans une nouvelle guerre avec la Russie : l'intervention des puissances européennes empêcha seule3.es Russes d'entrer à Constantinople; et il fut forcé d'accepter toutes les conditions du vainqueur à Andriùqplé (1829). Pendant, ce temps, Ali, pacha de Janina, bravait.son autorité (1819-22); Méhémet-Âli, pacha d’Égypte, qui s'était rendu. indépendant, lui enlevait la.Syrie en 1831 et battait ses troupes; défait 3 fois par les Égyptiens, Mahmoud se trouva réduit à recourir.à }â Russie, et,;pai- le traité d'Unkiar-Skélessi, il.se jnit à la merci de cette puissance. Il venait d'entamer une nouyv guerre avec Méhémet-Ali lorsqu'il mourut, en 1839;: peu de jours avant sa mort son armée avait été:détruite àNézib par Ibrahim, fils de. Méhémet-Ali. .Reconnaissant l'infériorité de son peuple vis-à-vis. de la civilisation européenne, Mahmoud avait entrepris de régénère! son empire : après avoir extermine. les Janissaires, qui s'opposaient a ses projets (1826), il appela à son aide les sciences et les institutions de l'Occident; il disciplina ses troupes à l'européenne"; il.publia, en 1839, un flrman qui garantissait la liberté des cultes et plaçait les chrétiens sous la juridiction de leurs patriarches; enfin il prépara la nouvelle organisation politique et administrative, réalisée depuis par le îan-Zimat. Malheureusement, ces réformes, exécutées le plus souvent sans adresse et sans suite, froissèrent plus les Musulmans qu'elles ne servirent le sultan.
   
 
MAHMOUD-CHAH. V. MIR-MAHMOUD.
 
MAHMOUD-CHAH. V. MIR-MAHMOUD.
23 143

modifications