Différences entre les versions de « Page:Stendhal, De l’amour, Lévy, 1853.djvu/140 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<nowiki />
 
<nowiki />
   
La maîtresse la plus négligée, dès qu’elle nous fait voir qu’elle
+
La maîtresse la plus négligée, dès qu’elle nous fait voir qu’elle préfère un autre homme, nous ôte le repos, et jette dans notre cœur toutes les apparences de la passion.
préfère un autre homme, nous 5te le repos, et jette dans notre
 
cœur toutes les apparences de la passion.
 
   
Le courage de l’Italien est un accès de colère, le courage de
+
Le courage de l’Italien est un accès de colère, le courage de l'Allemand un moment d*ivresse, le courage de Espagnol un trait d’orgueil. S’il y avait une nation où le courage fût souvent
  +
une pique d'amour-propre entre les soldats de chaque compagnie, entre les régiments de chaque division, dans les déroutes, comme il n’y aurait plus de point d’appui, l'on ne saurait comment arrêter les armées de cette nation. Prévoir le danger et chercher à y porter remède serait le premier des ridicules parmi ces fuyards vaniteux.
l'Allemand un moment d*ivresse, le courage de Espagnol un
 
trait d’orgueil. S’il y avait une nation où le courage fût souvent
 
une pique d*amour-propre entre les soldats de chaque compagnie,
 
entre les régiments de chaque division, dans les déroutes,
 
comme il n’y aurait plus de point d’appui, Ton ne saurait comment
 
arrêter les armées de cette nation. Prévoir le danger et
 
chercher à y porter remède serait le premier des ridiculeS parmi
 
ces fuyards vaniteux.
 
   
 
« Il ne faut qu’avoir ouvert une relation quelconque d'un
 
« Il ne faut qu’avoir ouvert une relation quelconque d'un