Différences entre les versions de « Page:Pour lire en traîneau - nouvelles entraînantes.pdf/370 »

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
Depuis quelque temps, les journaux sont remplis tous les jours de notes dans le goût des suivantes, par exemple :
 
Depuis quelque temps, les journaux sont remplis tous les jours de notes dans le goût des suivantes, par exemple :
   
« Hier un filou dérobait bicyclette sous une sous une porte cochère et s’apprêtait à s’enfuir lorsque deux acrobates engagés dans un cirque parisien et qui, du deuxième étage de la maison d’en face, l’avaient aperçu, descendirent rapidement le long de la façade en s’aidant des balcons et des corniches et sautèrent — il n’y a pas d’autre mot — sur le voleur stupéfait.
+
« Hier un filou dérobait une bicyclette sous une porte cochère et s’apprêtait à s’enfuir lorsque deux acrobates engagés dans un cirque parisien et qui, du deuxième étage de la maison d’en face, l’avaient aperçu, descendirent rapidement le long de la façade en s’aidant des balcons et des corniches et sautèrent — il n’y a pas d’autre mot — sur le voleur stupéfait.
   
 
« Comment {{M.|Lépine}}, qui aime les innovations et qui a inventé les agents cyclistes et les chiens plongeurs, n’a-t-il pas encore songé à créer une brigade de gymnastes qui iraient cueillir sur les toits les cambrioleurs qui s’y réfugient parfois et auxquels ses agents donnent inutilement la chasse ? Cela vaudrait mieux que de passer les Parisiens à tabac ».
 
« Comment {{M.|Lépine}}, qui aime les innovations et qui a inventé les agents cyclistes et les chiens plongeurs, n’a-t-il pas encore songé à créer une brigade de gymnastes qui iraient cueillir sur les toits les cambrioleurs qui s’y réfugient parfois et auxquels ses agents donnent inutilement la chasse ? Cela vaudrait mieux que de passer les Parisiens à tabac ».
1 513

modifications